Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Vendredi 06 août |
Transfiguration du Seigneur
home iconArt & Voyages
line break icon

Dans les pas de Louise de Marillac à Paris

Marzena Devoud - Publié le 14/03/21

En suivant les pas de Louise de Marillac à Paris, on apprécie l’unique idéal de la fondatrice des Filles de la Charité : soulager la misère matérielle et morale. A l’occasion de sa fête, ce 15 mars, Aleteia vous propose de découvrir les lieux marqués par cette sainte parisienne.

Canonisée par Pie XI en 1934 et proclamée patronne des œuvres sociales par Jean XXIII en 1960, Louise de Marillac impressionne. Orpheline, née à Ferrières-en-Brie (Seine-et-Marne), elle est ramenée par ses oncles pour épouser à l’âge de 22 ans Antoine le Gras, écuyer de Marie de Médicis. Veuve à 34 ans, elle quitte le très aristocratique quartier du Marais pour suivre saint Vincent de Paul avec qui elle fonde l’ordre des Filles de la charité.

En devenant la première supérieure de cette communauté religieuse, Louise et ses Filles inventent une nouvelle forme de vie consacrée. Elles sont les premières religieuses à pouvoir sortir dans la rue, chose absolument inconcevable à l’époque où la clôture et les vœux solennels étaient de rigueur. Mais c’était sans compter sur l’appui de ce géant de la charité qu’était saint Vincent de Paul, figure du renouveau spirituel et apostolique du XVIIe siècle. Elle poursuit le même idéal que lui : soulager la misère matérielle et morale. Bouger, ne jamais s’arrêter… Découvrez ces lieux où elle a vécu ou fondé de grandes choses. Mettez vos pas dans ceux de Louise de Marillac, une sainte hors-norme :


Louise de Marillac

Lire aussi :
Louise de Marillac, l’aristo devenue servante des « seigneurs de la rue »

Tags:
L'école des saintsLouise de MarillacParis
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
I.Media
La mise en garde du pape François contre la « tentation idolâtre ...
2
Caroline Becker
Les cierges de Notre-Dame de Paris brûlaient-ils toujours au lend...
3
Jeanne et Jean Bodet - Bébé Cotignac
Lauriane Vofo Kana
Meurtris par quatre fausses couches, ils accueillent leur « bébé ...
4
PADRE PIO
Bret Thoman, OFS
La réaction de Padre Pio face aux évènements tragiques
5
WEB2-RELIQUES-SAINTE THERESE-GODONG-FR283184B
Mgr Jacques Perrier
Vénérer des reliques, est-ce bien chrétien ?
6
Mathilde de Robien
Exercices pratiques pour raviver la flamme dans son couple
7
Mathilde de Robien
Marine et Foucauld, leur voyage de noces hors du commun
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement