Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 25 septembre |
Saint Firmin
home iconSpiritualité
line break icon

Mon coach de carême : pratiquer la charité avec Vincent de Paul (1/5)

VINCENT DE PAUL

Public Domain

Marzena Devoud - Publié le 21/02/21

Comment trouver le sens du Carême à travers le jeûne, la charité, l’oraison, la pénitence et la réconciliation, les cinq expressions de la véritable conversion ? Premier élément : la charité à pratiquer avec saint Vincent de Paul, le meilleur coach en la matière.

Quel est le vrai sens de la charité ? Celle où l’on ne cherche pas son intérêt, où l’on ne s’emporte pas, où la rancune n’a pas sa place, celle qui repose dans ce qui est vrai ? S’il faut chercher le meilleur coach en la matière, saint Vincent de Paul (1581-1660) s’impose. Aujourd’hui, on aime souligner combien il était engagé dans la mise en œuvre d’une action sociale si nécessaire en France du début du XVIIe siècle. Mais c’est oublier que sa charité est un « fruit direct de sa sainteté. Et cette sainteté ne lui vient pas sans effort », souligne Christiane Rancé dans son Dictionnaire amoureux des saints.

La vocation de saint Vincent de Paul s’opère bien après la prêtrise qu’il avait embrassée sur la volonté de son père. C’est grâce à la Société de l’Oratoire, mouvement de formation spirituelle, que saint Vincent de Paul découvre sa propre vocation en s’appuyant sur ces quatre vertus : humilité, simplicité, douceur et zèle. Infatigable curé à Clichy, il se donne entièrement à la population pauvre. Il visite les familles, invite à participer à la messe, ramasse les mourants dans la rue en suivant sa vision de la charité : « À l’écoute des pauvres, retrouver le Christ ; à l’exemple du Christ, apprendre Dieu aux pauvres. »

Soigner un malade, c’est faire oraison

Ne supportant pas la langue de bois, Monsieur Vincent n’a pas peur du scandale. Un jour, il ose envoyer des religieuses sur les routes, alors que quitter la clôture est strictement interdit. Mais il sait convaincre les plus réticentes : « Quand vous quitterez l’oraison pour soigner un malade, vous quitterez Dieu pour Dieu : soigner un malade, c’est faire oraison » explique-t-il en ajoutant : « Aimons Dieu, mes frères, aimons Dieu, mais que ce soit aux dépens de nos bras, que ce soit à la sueur de nos visages. »

Faire des choses au-dessus de nos forces

Toutes ses grandes réalisations découlent de là. D’abord son combat contre la misère spirituelle, pour lequel il recrute des prêtres et les forme à cette mission en fondant la Congrégation de la Mission (1625). Celle qui s’établit au prieuré Saint-Lazare dès 1632, d’où le nom des Lazaristes. Ensuite son combat pour secourir la misère des corps en fondant les Filles de la Charité (1633), avec Louise de Marillac, premier ordre féminin sans clôture. À quoi s’ajoutera l’œuvre des enfants trouvés à partir de 1638. Voilà l’œuvre charitable d’un l’homme infatigable qui disait presque sur le ton d’excuse : « Dieu nous place dans la nécessité de faire des choses au-dessus de nos forces ».




Lire aussi :
Mon coach de carême : pratiquer le jeûne avec Antoine le Grand (2/5)




Lire aussi :
Mon coach de carême : pratiquer la pénitence avec Jérôme de Stridon (3/5)


ST JOHN OF THE CROSS

Lire aussi :
Mon coach de carême : pratiquer l’oraison avec Jean de la Croix (4/5)

Tags:
CarêmechariteL'école des saintsSaint Vincent de Paul
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
I.Media
Pour François, Traditionis custodes rétablit les « véritables int...
2
Cecilia Pigg
Les astuces des grands saints pour bien dormir
3
Mathilde de Robien
Médecins et intellectuels dénoncent l’idéologie de l’autodétermin...
4
WEB2-COUVENT-MARCASSU-CORSE-Stephanie-Eveilleau.jpg
Raphaëlle Coquebert
Mission Patrimoine : derrière les murs de Marcassu, une communaut...
5
HOUELLEBECQ
Henri Quantin
La pilule de Benoît XVI et la pilule de Houellebecq
6
MEDITATION
Laurent Ottavi
La méditation, une foi de substitution ?
7
WEB2-FAMILLE-LEFEVRE-YOUTUBE.jpg
Agnès Pinard Legry
Le premier single de la famille Lefèvre enfin disponible
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement