Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Connaissez-vous la plus importante congrégation au monde ?

© Philippe Lissac / GODONG
Fille de la Charité avec une personne handicapée dans l'hospice Saint Vincent de Paul, Jérusalem (Israël).
Partager

Fondée en France au XVIIe siècle, il s’agit de la première communauté religieuse féminine à ne pas être soumise à la règle de la clôture.

Quelle congrégation détient le palmarès du nombre de religieuses ? Clarisses ? Bénédictines ? Ni l’une ni l’autre. Numériquement parlant, ce sont les Filles de la Charité de Saint Vincent de Paul qui forment la congrégation de religieuses la plus importante au monde. Avec ses 14.070 sœurs vivant et œuvrant dans 1.680 communautés, réparties dans 94 pays (chiffres datant du 1er janvier 2019), elle occupe la première marche du podium.

Lire aussi : Accueillir une vocation, pas si simple pour la famille

Fondée en 1633 par saint Vincent de Paul et sainte Louise de Marillac, il s’agit de la première communauté religieuse féminine à ne pas être soumise à la règle de la clôture. Les sœurs sont notamment présentes dans le monde de la santé et l’enseignement, que ce soit auprès des personnes âgées, handicapées ou victimes d’addictions. C’est dans la chapelle de leur Maison-Mère, située rue du Bac à Paris, qu’ont eu lieu les apparitions de la Vierge à sainte Catherine Labouré et qu’a été révélée la médaille miraculeuse en 1830. Certaines Filles de la charité ont particulièrement marqué l’histoire de l’Église, telles que sainte Catherine Labouré, bienheureuse Rosalie Rendu ou encore bienheureuse Thérèse Fantou.

En images : découvrir l'habit des moines
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]