Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 30 novembre |
Bienheureux Bernardo Francisco de Hoyos
home iconFor Her
line break icon

En France, on se marie moins et plus tard qu'avant

WEDDING HAND

Grekov's Shutterstock

Mathilde de Robien - Publié le 28/02/19

Un rapport de l’Insee paru le 26 février dernier se penche sur l’âge des mariés. Écarts d’âge entre l’homme et la femme, recul de la date du mariage... Les unions conjugales de 2017 sont passées au peigne fin, et révèlent une tendance majeure : la jeunesse n’a plus seule le privilège du mariage.

En France, en 2017, 234.000 mariages ont été célébrés. Bien que ce soit 1.000 de plus qu’en 2016, le nombre des mariages reste à un niveau historiquement bas, en raison du changement des comportements et de la baisse, depuis une dizaine d’années, du nombre d’habitants âgés de 20 à 59 ans. Une autre évolution notable est relevée par l’Institut : l’âge des mariés. En vingt ans, l’âge moyen des mariés a augmenté de cinq ans et demi.

Des mariés de plus en plus âgés

Dans les mariages hétérosexuels de l’année 2017, les femmes ont en moyenne 35,8 ans et les hommes 38,3 ans. En 1997, les femmes se mariaient à 30,3 ans et les hommes à 32,9 ans. L’âge moyen des mariés a ainsi augmenté de 5,5 ans en deux décennies. « Les couples se forment plus tard et se séparent davantage », constate Sylvie Le Minez, à l’Insee. « Se marier avant de s’installer en couple est aujourd’hui rare et les personnes qui se marient le font de plus en plus tardivement, après leur emménagement en couple, la fécondité est plus tardive également », ajoute la spécialiste.


BLANKET

Lire aussi :
Naissances en baisse, mariage en hausse, le bilan démographique de la France

Fécondité certes plus tardive, mais néanmoins limitée par l’horloge biologique. Par conséquent, l’âge moyen de la maternité recule moins que l’âge du mariage : en 1997, une femme avait son premier enfant à 29 ans et se mariait à 30 ans. En 2017, une femme est, en moyenne, mère à 30 ans, puis se marie à 36. L’union libre se prolonge beaucoup plus longtemps que par le passé. En cause, d’une part, une désaffection vis-à-vis de l’engagement que suppose le mariage, et d’autre part, la multiplication des pacs. En 2016, quatre Pacs ont été conclus pour cinq mariages célébrés pour les couples de sexe différent, selon un autre rapport de l’Insee. En effet, bon nombres de couples choisissent d’abord de se pacser avant de se marier.




Lire aussi :
S’installer ensemble avant le mariage : qu’en pense l’Église ?

Ensuite, l’allongement de la durée des études et la difficulté à trouver un emploi repoussent également d’autant l’idée, et la date, du mariage. Enfin, la hausse du nombre de remariages, quasi inexistants dans les années 70, mais représentant désormais 20 % des mariages civils, contribue à rehausser, statistiquement, l’âge moyen des mariés.

Des écarts d’âges qui restent stables

L’écart d’âges entre les époux a peu évolué en vingt ans. En 2017, dans deux tiers des mariages, la femme est plus jeune que son époux, dans 23 % des cas, les femmes sont plus âgées que leur conjoint et dans 12 % des cas, elles sont nées la même année. En 1997, les femmes avaient en moyenne 2,5 ans de moins que leur mari, contre 2,6 ans aujourd’hui.

40, 50, 60 ans de mariage... Des couples livrent le secret de leur longévité
Tags:
CoupleengagementMariagestatistiques
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Agnès Pinard Legry
Jauge de 30 personnes : les catholiques unis ...
Aliénor Goudet
La demande très spéciale que la Vierge Marie ...
CATHEDRALE NOTRE DAME DE PARIS
Caroline Becker
Découvrez l'intérieur de Notre-Dame de Paris,...
CHURCH
Agnès Pinard Legry
Une messe dimanche... trois scénarios possibl...
Monseigneur Matthieu Rougé
Timothée Dhellemmes
Mgr Rougé : "C’est un manquement à la parole ...
La rédaction d'Aleteia
Le Conseil d'État somme le gouvernement de ré...
messe avec masques
Agnès Pinard Legry
Les églises sont "des lieux de contamination"...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement