Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

À quel âge la femme est-elle la plus fertile ?

PREGNANT WOMAN
Partager

La fertilité des femmes décroît au fur et à mesure des années. Passé l'âge de 35 ans, les chances de concevoir diminuent, mais elles ne sont pas aussi réduites qu'on le pense, selon une étude de la Société Britannique de Fertilité.

Pour les générations actuelles, les étapes clé de la vie — comme le mariage ou la naissance du premier enfant — ont lieu plus tard que pour celles qui les ont précédé, souligne l’étude réalisée par la société britannique de fertilité (British Fertility Society). Aujourd’hui, en France, la conception du premier enfant survient en moyenne à l’âge de 29 ans, contre 24 ans dans les années 1970.

Pourtant, certaines femmes n’ont pas toujours conscience que l’horloge biologique existe réellement. Leurs chances d’enfanter diminuent au fur à mesure qu’elles avancent en âge. Paradoxalement, d’autres femmes ressentent trop la pression de leur âge. S’il est vrai que leurs chances de concevoir diminuent au fil des années, elles demeurent réelles pendant plus longtemps que beaucoup d’entre elles le craignent, toujours selon les résultats de l’étude.

Quel est l’âge d’or de la fertilité pour les femmes ?

Pour la société britannique de fertilité, il y a un déclin de la fertilité vers 35 ans, en raison d’une production moindre d’ovules. Chaque femme naît avec environ 2 millions d’ovules immatures. Ceux-ci deviennent matures au moment de la puberté. Dès lors, à chaque cycle, les ovules non fécondés meurent et ils sont réabsorbés par le corps. C’est ce qui explique que leur nombre baisse au fil des années. Il reste environ 25.000 ovules à l’âge de 37 ans et leur qualité peut être altérée.

Ainsi, l’âge auquel la femme est la plus fertile est compris entre 21 et 28 ans. À partir de 35 ans, le taux de conception qui était de 75% à 30 ans passe à 66%. II continue de décroître, pour atteindre un niveau de 44% à 40 ans, avant la ménopause qui survient vers l’âge de 50 ans.

Découvrez les neuf choses que (presque) toutes les mères font sans l'avouer :
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]