Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

L’info qui réjouit : la troisième Nuit de la lecture met à l’honneur les librairies

EQRoy / Shutterstock
Partager

Des médias, sous couvert de ré-information, sont devenus champions dans la diffusion de nouvelles négatives. Et pourtant les informations qui réjouissent existent. Loin de cacher les maux qui nous entourent, rapporter une bonne nouvelle permet de méditer sur la France qui tient, qui œuvre et qui monte. Aujourd’hui la troisième Nuit de la lecture qui met à l'honneur les librairies.

Cliquez ici pour ouvrir le diaporama

Ce samedi 19 janvier aura lieu, partout en France, la troisième Nuit de la lecture, parrainée par l’actrice Bérénice Bejo et initiée par le ministère de la culture. Bibliothèques et librairies indépendantes resteront ouvertes en soirée, proposant lectures à haute voix, théâtre, débats, rencontres avec des auteurs, concerts et autres animations. Ce temps de rencontre entre le public et les librairies est une des nombreuses actions menées en France pour conserver et développer le goût de lire. Si plus de 40% des Français franchissent la porte d’une bibliothèque publique dans l’année et si le réseau des 3.000 librairies indépendantes ne diminue que lentement, avec un régime stable de 200 à 300 ouvertures et fermetures par an, le secteur est en partie soutenu par des aides publiques.

Cette année, le ministère a mis en avant des librairies nouvellement installées, souvent fruit d’une reconversion professionnelle et qui appuient la vente de livre sur des activités permettant de créer une relation spécifique avec la clientèle. Ainsi, on découvre, dans la vallée de Maurienne, une librairie neuve mettant en avant sa décoration en bois, son coin lecture et ses rencontres régulières entre lecteurs et auteurs. Ou encore cette librairie de Lille qui a adossé son commerce à un « Bed and Breakfast », où les hôtes peuvent consulter les nombreux ouvrages disponibles. Mais aussi cette librairie des grands boulevards, à Paris, où les vastes locaux et le fonds d’une densité rare sont mis en valeur par des rencontres auteurs-lecteurs, des animations pour la jeunesse, un coin lecture confortable et la possibilité, rare et bienvenue, de prendre un café tout en lisant. Ces initiatives qui repensent la librairie sont plus fréquentes qu’on ne pense, dans tout le pays, et méritent d’être découvertes à l’occasion de la Nuit de la lecture.

En images : les plus belles bibliothèques monastiques du monde
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]