Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Les lectures inattendues de François Mitterrand

FRANÇOIS MITTERAND
Piasa
Partager

C'est un évènement inédit. La bibliothèque de François Mitterrand, qui regroupe plus de 1000 ouvrages dont la plupart en édition originale, va être vendue aux enchères. La présence étonnante de certains livres jette un regard nouveau sur la personnalité de l'homme d'État.

C’est une vente exceptionnelle qui aura lieu les 29 et 30 octobre prochains à Paris. La maison Piasa va disperser aux enchères une partie de la bibliothèque du président François Mitterrand. Environ 1000 ouvrages de littérature moderne, allant de 1900 à nos jours, et qui appartiennent aujourd’hui à son fils, Gilbert Mitterrand.

Une passion du livre

François Mitterrand était un véritable bibliophile. Connu pour arpenter les librairies et dévorer les catalogues, il s’autorisait régulièrement des échappées en réalisant de longues promenades dans le Quartier latin pour dénicher un livre d’histoire, un roman, un recueil de poésies ou même un manuscrit. À sa collection s’ajoutaient les nombreux cadeaux dédicacés envoyés par les écrivains pendant son mandat de maire et de Président de la République. C’est ainsi qu’il a accumulé au cours de sa vie une quantité impressionnante d’ouvrages, le plus souvent en édition originale.

En 1990, il avait donné une grande partie de sa collection à la médiathèque Jean-Jaurès de Nevers, soit plus de 22.000 volumes en grande majorité offerts. Parmi ceux-ci, il ajouta certains exemplaires de sa collection personnelle, et plus particulièrement des reliures. Pour sa bibliothèque personnelle, plus intimiste, il avait gardé des ouvrages auxquels il était particulièrement attaché comme en témoigne le catalogue détaillé de la vente.

Des lectures inspirantes

Parmi les chefs-d’œuvre de la littérature française se glissent des lectures étonnantes, éloignées de l’image de l’homme de gauche, révélant le goût du Président pour les écrivains de droite, à l’image de François Mauriac. Ce dernier avait malicieusement dédicacé son livre De Gaulle (1964) ainsi : « À François Mitterrand qui ne sera pas d’accord, bien sûr ! En souvenir… ».

D’autres auteurs se mêlent, croyants ou spirituels, donnant à voir l’homme politique sous un relief différent, comme Georges Bernanos, l’un des écrivains catholiques les plus marquant du XXe siècle, que Malraux considérait comme le plus grand romancier de son temps ; le scandaleux Léon Bloy, qui n’hésitait pas à plonger dans les profondeurs de la déchéance humaine pour y trouver la Miséricorde ; le défenseur de la foi, G.K Chesterton, qui inspira les papes d’hier et d’aujourd’hui et dont la cause en béatification est actuellement en cours… ; l’inclassable poète Charles Péguy, qui savait brillamment expliquer la différence entre l’espoir et l’espérance ; ou encore l’éternel « chercheur d’absolu », Antoine de Saint-Exupéry. S’il n’a pu réaliser son rêve de devenir écrivain, François Mitterrand aura toute sa vie eu à cœur de s’entourer d’auteurs, quelque soit leurs propos, conscient de la richesse de leurs idées.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]
Pour que la lumière continue à briller dans l'obscurité

Depuis notre création en 2012, le nombre de lecteurs de Aleteia a augmenté rapidement dans le monde entier. Notre équipe est déterminée à fournir des articles qui enrichissent, inspirent et informent votre vie catholique. C'est la raison pour laquelle nous voulons que nos articles soient librement accessibles à tout le monde, mais pour ce faire, nous avons besoin de votre aide. Un journalisme de qualité a un coût (que la publicité sur Aleteia ne peut couvrir entièrement). C'est pourquoi des lecteurs comme VOUS font une différence majeure en faisant un don d'à peine 3 euros par mois.