Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Dix versets bibliques à lire si vous êtes déprimé

Sad and lonely young girl
By tommaso79 | Shutterstock
Partager

Les versets bibliques sont de vrais supports pour guider le croyant dans sa vie personnelle au jour le jour. Pour vous accompagner pendant la période estivale, Aleteia en a choisi une centaine, répartie en dix volets, à mémoriser comme des petites phrases-clefs pour bien préparer la rentrée.

Il arrive à tous d’expérimenter des moments de solitude ou de sensation d’abandon. Ces moments peuvent être une vraie souffrance. Selon une enquête de la Fondation de France, 5 millions de Français souffrent de solitude, sans relations sociales ; un français sur dix se sent « exclu, abandonné, inutile ». C’est dire combien, de nos jours, cette expérience est présente dans l’existence humaine. La Bible donne le récit d’aventures humaines multiséculaires dans lesquelles les protagonistes ont découvert la mystérieuse présence de Dieu. Elle illustre ainsi magnifiquement cette ambivalence de la solitude comme lieu d’épreuve mais aussi de promesse.

Voici 10 versets bibliques à lire et méditer pour repenser aux paroles et promesses de Dieu – « le Père des orphelins, des veuves et des captifs » (Ps 67) – et ne pas laisser les mauvaises pensées prendre le dessus.

Dieu est fidèle

Porter un regard de foi sur notre espérance chrétienne, pas sur nos espoirs humains. Cette espérance est celle de Dieu sur nous. Et c’est pourquoi nous devons croire à sa fidélité qu’il manifeste en partageant nos vies

« Une femme peut-elle oublier son nourrisson, ne plus avoir de tendresse pour le fils de ses entrailles ? Même si elle l’oubliait, moi, je ne t’oublierai pas » (Is 49, 15)

« C’est le Seigneur qui marchera devant toi, c’est lui qui sera avec toi ; il ne te lâchera pas, il ne t’abandonnera pas. Ne crains pas, ne t’effraie pas ! » (Dt, 31, 8)

« Dieu est pour nous refuge et force, secours dans la détresse, toujours offert » (Ps 45, 2)

Jamais il ne lâchera

Dieu connaît chaque situation. Il est concerné par ce qui préoccupe. Avoir confiance dans la main puissante de Dieu est un précieux appui, car si l’homme vous abandonne, on a l’assurance que le Seigneur ne nous abandonnera jamais.

« Dieu lui-même a dit : Jamais je ne te lâcherai, jamais je ne t’abandonnerai. C’est pourquoi nous pouvons dire en toute assurance : Le Seigneur est mon secours, je n’ai rien à craindre ! Que pourrait me faire un homme ? » (He 13, 5-6)

« Le Seigneur aime le bon droit, il n’abandonne pas ses amis. Ceux-là seront préservés à jamais, les descendants de l’impie seront déracinés » (Ps 36, 28)

La Vérité qui console

La vérité qui se trouve dans la Bible procure du réconfort au milieu de la détresse. C’est une vérité inspirante et pleine d’espoir pour soi et pour les autres.

« Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus Christ, le Père plein de tendresse, le Dieu de qui vient tout réconfort. Dans toutes nos détresses, il nous réconforte ; ainsi, nous pouvons réconforter tous ceux qui sont dans la détresse, grâce au réconfort que nous recevons nous-mêmes de Dieu. » (2 Cor 1, 3-4)

L’espérance selon Dieu

C’est dans le livre d’Isaïe que l’on trouve la plus belle définition de l’espérance selon Dieu. Non une espérance qui modifie les événements, mais qui donne des forces nouvelles pour affronter toute détresse.

« Quand tu traverseras les eaux, je serai avec toi, les fleuves ne te submergeront pas. Quand tu marcheras au milieu du feu, tu ne te brûleras pas, la flamme ne te consumera pas » (Is, 43,2)

« Ne crains pas : je suis avec toi ; ne sois pas troublé : je suis ton Dieu. Je t’affermis ; oui, je t’aide, je te soutiens de ma main victorieuse »  (Is, 41,10)

Deux promesses

Pour ne jamais oublier que même si les gens nous rejettent et nous blessent, on peut en tout temps compter sur le Christ :

« Je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde » (Mt, 28, 20)

« Je te garderai partout où tu iras, et je te ramènerai sur cette terre ; car je ne t’abandonnerai pas avant d’avoir accompli ce que je t’ai dit » (Gn, 28-15)

Prier avec Antoine de Saint-Exupéry

Un remède à ajouter pour vaincre la solitude et ce sentiment d’abandon ? Voici une prière d’Antoine de Saint-Exupéry (1900-1944), poète, romancier et aviateur disparu au cours d’une mission de reconnaissance aérienne le 31 juillet 1944.

« Ayez pitié de moi, Seigneur, car ma solitude me pèse.
Il vous suffit, Seigneur, pour me guérir
de m’éclairer l’esprit sur ma demeure…
Je ne demande pas que ma demeure me soit prochaine.
Je ne demande même pas, Seigneur,
que cette demeure me soit promise.
La solitude, Seigneur, n’est fruit que de l’esprit s’il est infirme.
Il n’habite qu’une patrie, laquelle est sens des choses.
Ainsi, le temple quand il est sens des pierres.
Il n’a d’ailes que pour cet espace.
Il ne se réjouit point des objets,
mais du seul Visage qu’on lit au travers et qui les noue.
Faites simplement que j’apprenne à lire.
Alors, Seigneur, c’en sera fini de ma solitude. »

(Antoine de Saint Exupéry, extrait de Citadelle)

Ne pas oublier, Dieu répond toujours à nos prières, même si sa réponse n’est pas toujours celle que nous attendons. La prière, assure mère Teresa de Calcutta, « ouvre le cœur, jusqu’à ce qu’il soit capable de contenir Dieu lui-même ».

 

 

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]
Les lecteurs comme vous contribuent à la mission de Aleteia

Depuis notre création en 2012, le nombre de lecteurs de Aleteia a augmenté rapidement dans le monde entier. Notre équipe est déterminée à proposer des informations qui enrichissent et inspirent la vie de nos lecteurs avec une dimension catholique. C'est la raison pour laquelle nous voulons que nos articles soient gratuits et librement accessibles à tout le monde, mais pour ce faire, nous avons besoin de votre aide. Un journalisme de qualité a un coût (que la publicité sur Aleteia ne peut couvrir entièrement). C'est pourquoi des lecteurs comme VOUS font une différence majeure en faisant un don d'à peine 3 euros par mois.