Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 01 décembre |
Saint Charles de Foucauld
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Loto du patrimoine : c’est l’heure de gratter votre ticket

LOTO PATRIMOINE

Twitter I Château de Chambord

Caroline Becker - publié le 03/09/18 - mis à jour le 07/11/18

Le jour J est enfin arrivé ! Le loto du patrimoine démarre ce lundi 3 septembre. Lancé par l'État, sous la houlette de Stéphane Bern, l'objectif est de récolter plusieurs millions d'euros pour restaurer des monuments historiques en péril. Une opération inédite que l'animateur espère couronnée de succès.

Annoncée fin 2017 par la ministre de la Culture Françoise Nyssen, le loto du patrimoine avait été détaillé fin mai par le président Emmanuel Macron et par Stéphane Bern, l’animateur à qui le chef de l’État a confié la mission. L’objectif ? Susciter une grande mobilisation autour d’un jeu de grattage pour rénover les monuments historiques.


STEPHANE BERN

Lire aussi :
Stéphane Bern dévoile 250 chefs-d’œuvre du Patrimoine à restaurer d’urgence

Après plusieurs mois d’attente, les passionnés du patrimoine peuvent enfin acheter leur ticket et participer ainsi à la sauvegarde de plus de 250 sites en péril déjà sélectionnés. Dix-huit monuments emblématiques seront aidés en priorité, un dans chaque région, comme l’église de la Celle-Guénand (Indre-et-Loire) et le couvent de Pino (Corse), évoqués sur Aleteia.

Comment ça marche ?

Le jeu à gratter sera doté d’un gain maximum d’1, 5 millions d’euros. 12 millions de tickets grand format seront ornés de 13 des 18 monuments emblématiques choisis et vendu 15 euros pièce. Proposés durant 4 à 6 mois, ils seront disponibles dans plus de 30.000 points de vente de la Française des jeux (FDJ), en ligne, mais aussi dans quelques lieux historiques lors des Journées du patrimoine comme le Mont-Saint-Michel.




Lire aussi :
La Celle-Guénand, monument emblématique du Loto du Patrimoine

Un grand tirage, spécial « Super Loto », aura lieu le 14 septembre, à la veille du week-end des Journées du patrimoine. Une date spéciale qui encouragera certainement l’achat de tickets, espère l’État. Ce « Super Loto » sera doté d’un jackpot de 13 millions d’euros. Les grilles, au nombre de 5, coûteront 3 euros chacune.

L’espoir d’un franc succès

La Française des jeux espère récolter entre 15 et 20 millions d’euros. Si cette somme peut sembler une goutte d’eau au vu des centaines de monuments en péril en France, Stéphane Bern espère que cette opération inédite saura toucher les Français et les mobiliser. « Cela donne le sentiment aux Français que le patrimoine appartient à chacun d’eux », avait-il déclaré lors de la présentation de l’opération.


COUVENT PINO

Lire aussi :
Corse : le couvent de Pino parmi les priorités du loto du Patrimoine

Très impliqué dans sa mission, Stéphane Bern refuse pour autant d’être un « pantin » ou un « cache-misère » comme il l’a lui même déclaré. Dans un entretien publié samedi 1er septembre par les journaux du groupe Ebra, l’animateur se dit satisfait d’avoir réveillé les Français mais émet quelques frustrations quand à la politique de l’État. « J’entends qu’on est prêt à mobiliser 450 millions d’euros pour rénover le Grand Palais à Paris. Et pendant ce temps, on me laisse me décarcasser pour trouver 20 millions d’euros pour le patrimoine vernaculaire des petits villages. » Il attend la fin de l’année pour faire le bilan de l’opération et assure : « Si tout cela n’est qu’un effet d’annonce, je partirai. Je ne veux pas être un cache-misère ».

En attendant de connaître le succès de l’opération, l’animateur présentera, dès ce soir sur la chaîne France 2, un nouveau programme court : L’émission patrimoine, produit par la Fondation du patrimoine, destiné à faire découvrir une variété de monuments aux Français.

Découvrez notre sélection des trésors à découvrir lors des Journées du Patrimoine :

Tags:
culturePatrimoine
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement