Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 10 mai |
Saint Jean d'Avila
home iconCulture
line break icon

Corse : le couvent de Pino parmi les priorités du loto du Patrimoine

COUVENT PINO

Pierre Bona I CC BY-SA 4.0

L'ancien couvent Saint-François (1495) à la marine de Scalo. Nous faisant face, à droite de l'édifice, la chapelle San Francescu.

Caroline Becker - Publié le 12/06/18

Perché sur sa falaise, le couvent Saint-François de la petite ville de Pino, bénéficiera en priorité, avec dix-huit autres monuments, des recettes du loto du Patrimoine.

Surmontant la mer Méditerranée en Haute-Corse, le couvent Saint-François est un petit paradis terrestre. Entouré par la mer, les maisons de pêcheurs et une belle tour génoise, sa situation géographique exceptionnelle fait la fierté du petit village de Pino. Ancien couvent franciscain fondé en 1495, le bâtiment a connu une histoire mouvementée. Agrandi en 1720, il a été transformé en école privée, dirigée par des religieux de 1957 à 1967. Par la suite abandonné, ce site, qui n’avait jamais été entretenu, menaçait de tomber en ruines.


STEPHANE BERN

Lire aussi :
Stéphane Bern dévoile 250 chefs-d’œuvre du Patrimoine à restaurer d’urgence

Un chantier considérable

Contacté par Aleteia, le maire de Pino, Francis Mazotti, a fait part de sa joie lorsqu’il a appris que le couvent avait été sélectionné parmi les dix-huit sites emblématiques : « Quand la mission Bern et la Fondation du Patrimoine nous ont prévenu que nous faisions partie des sites emblématiques, ce fut une grande satisfaction pour la commune et pour tous ceux qui participent à la sauvegarde du couvent depuis de nombreuses années ».

En effet, depuis 2008, la municipalité tente de sauver l’édifice. En 2012, la petite commune de 147 habitants lance une souscription publique avec l’aide de la Fondation du Patrimoine. 258 donateurs participent, permettant de récolter la somme de 400 000 euros ! La municipalité reçoit également l’aide exceptionnelle et bénévole d’un architecte en chef des monuments historiques, Alain-Charles Perrot. « Grâce à lui et à ces fonds, la totalité de la toiture a été restaurée en 9 mois permettant de mettre le bâtiment hors de l’eau », a précisé le maire.


TYMPAN CONQUES

Lire aussi :
Le tympan de l’abbaye de Conques retrouve ses couleurs

Pour être totalement préservé, le couvent a encore besoin de 850 000 euros. L’argent qui sera récolté par le loto du Patrimoine permettra de rentrer dans la deuxième phase des travaux comprenant la restauration des façades et de la menuiserie. En raison de sa proximité avec la mer, la bâtisse est très abîmée par le vent et par le sel. Un gros travail de dessalement est donc nécessaire. Pour le maire, ces restaurations sont l’occasion de redonner au couvent sa dimension d’origine : « On ne veut pas faire des grandes baies vitrées partout mais, au contraire, rappeler pourquoi ce bâtiment a été construit. Refléter le couvent à travers le respect de son architecture originelle ». Le chantier, qui va durer deux ans, commencera en 2019.

Quel avenir pour cet ancien couvent ?

Que faire de ces 1300 mètres carrés une fois restaurées ? « Depuis janvier 2017, nous avons installé le parc naturel marin du Cap Corse et de l’Agriate mais ce parc n’a pas de locaux administratifs ni scientifiques. Nous aimerions donc employer la moitié de la surface pour mettre en places des locaux et l’autre moitié serait destinée à des événements culturels ». Le lieu pourrait ainsi accueillir des expositions, des conférences ou être loué pour des évènements spéciaux comme des mariages ou des baptêmes.


STEPHANE BERN

Lire aussi :
Mission Bern : en attendant le loto du Patrimoine, un appel aux dons est déjà lancé

Si pour le moment le couvent n’est pas ouvert au public, la municipalité va organiser quelques journées portes ouvertes exceptionnelles durant l’été. Il faut dire que depuis sa nomination au loto du Patrimoine, le couvent attire de plus en plus de curieux. Ceux qui se promèneront sur ce site exceptionnel durant le mois de juin auront peut-être la chance d’assister à la messe et à la procession consacrées à saint Antoine. Un évènement qui aura le lieu le 13 juin à 17 heures dans la petite chapelle du couvent.

Tags:
corsecouvent
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Steuben_-_Mort_de_Napoleon.jpg
Agnès Pinard Legry
Napoléon s’est-il réconcilié avec Dieu avant de mourir ?
2
Mathilde de Robien
Ces cadeaux de confirmation auxquels vous n’aviez pas pensé
3
MADAME ELISABETH
Mathilde de Robien
Que faut-il encore pour qu’Elisabeth de France soit déclarée bien...
4
WEB2-INDIA-FUNERAL-COVID-AFP-075_makhija-notitle210430_npA5k.jpg
Agnès Pinard Legry
Inde : les « anges de la miséricorde », un rempart de dignité fac...
5
Mathilde de Robien
Les trois résolutions de sainte Thérèse à la veille de sa premièr...
6
Agnès Pinard Legry
Enlèvements à Haïti : « Un des ravisseurs nous a demandé de prier...
7
Mgr Dieudonné Nzapalainga - archevêque de Bangui
Timothée Dhellemmes
[Vidéo] Le combat du « cardinal courage » pour la paix en Centraf...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement