Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 29 octobre |
Saint Narcisse

Comment adapter sa vie de couple quand l’un est à la retraite et l’autre travaille encore

ELDERLY COUPLE

Syda Productions I Shutterstock

Edifa - Publié le 27/09/20

Les conjoints ne partent pas toujours en même temps à la retraite. Astuces pour bien gérer ce petit décalage momentané et éviter les tensions.

« Mon mari, qui est plus âgé que moi, est à la retraite, m’écrit une lectrice. Il a des projets de maison, de vacances, de voyages, tandis que je n’aurai terminé de travailler que dans une petite dizaine d’années. Comment pouvons-nous accorder nos violons ? », se plaignait un jour une femme. Une histoire dans laquelle pourraient se reconnaître certains couples.

Il est évident que le problème du choix de vie (et peut-être de la résidence) au moment de la retraite ne peut se poser que si, dans le couple, l’amour est toujours présent. S’il n’y a plus d’amour, on peut comprendre que chacun éprouve le besoin de choisir la solution qui l’arrange. Par contre, il y a écartèlement inévitable quand existe toujours un amour fort et fidèle mais aussi des désirs différents, chaque conjoint ayant l’impression de se sacrifier, de néantiser une dimension importante de son être s’il se résout à accepter le choix de l’autre. Dès lors, que faire ?

Faire parfois l’économie d’un compromis

Il importe d’abord que chacun écoute, accueille, assimile les raisons de l’autre pour justifier sa position. Ainsi, lorsqu’un des conjoints est à la retraite et l’autre non, ce dernier doit comprendre combien l’entrée en retraite est pour son conjoint un tournant important, un changement radical. Il a à réaliser combien l’autre a absolument besoin de donner un sens à sa retraite en retrouvant des actions passionnantes plutôt que de « mariner » (et de vieillir plus vite !) dans une inactivité sans but. Le second conjoint serait d’ailleurs la première à en pâtir de cette situation.

Mais le conjoint à la retraite doit, de son côté, aussi comprendre que son âme sœur n’est pas encore en vacances ! Elle ne peut raisonnablement pas quitter son travail si elle perd, par exemple, des annuités de retraite, ni changer de pays si elle ne peut trouver un travail similaire. Dans ce cas, on ne peut faire l’économie d’un compromis.

Et il n’y a que deux solutions possibles : ou bien l’un se range, après réflexion, au désir de l’autre, ce qui n’est viable que si ce geste est accepté par amour et non contraint avec rancœur par pacifisme masochique ; ou bien chacun fait ce qu’il pense pouvoir faire, même en l’absence de l’autre. Il n’est pas nécessaire d’être toujours scotchés !


Femme dans hamac

Lire aussi :
Vous avez peur de partir à la retraite ? Cette prière vous aidera

Denis Sonet

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Tags:
Coupletravailvie professionnelle
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Domitille Farret d'Astiès
Elles ont appris à les aimer : ces ...
statue de femme les yeux bandés
Mgr Benoist de Sinety
Dans nos aveuglements, le diable montre son v...
Mathilde de Robien
Franz et Franziska Jägerstätter, un couple un...
NIEMOWLĘ
Mathilde de Robien
Ces prénoms féminins qui portent en eux le sc...
Timothée Dhellemmes
En Europe, les lieux de culte se reconfinent ...
belle mère et belle fille
Jeanne Larghero
S’embrouiller avec sa belle-mère en trois leç...
KOMUNIA ŚWIĘTA
Mathilde de Robien
A.R.D.O.R., un bel acrostiche pour savoir com...
Afficher La Suite