Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 23 novembre |
Saint Clément Ier
home iconAu quotidien
line break icon

La retraite, un nouveau défi pour le couple

Monkey Business Images I Shutterstock

Edifa - Publié le 27/08/20

Après une vie à cent à l'heure où il a parfois été difficile de se retrouver à deux, la retraite constitue une étape importante dans la vie d’un couple. Il faut réapprendre à vivre ensemble et offrir à son union un nouveau souffle.

Les retraités ne sont plus ce qu’ils étaient. Ils quittent la vie professionnelle plus tôt que leurs aînés et franchissent le seuil de la retraite en couple, pleins d’enthousiasme et de projets communs. Soigneusement préparée, accueillie à deux, cette étape conjugale peut être l’occasion d’un coup de jeune dans le couple et d’un nouvel élan.

Apprendre à communiquer à nouveau

L’allongement de l’espérance de vie et les fulgurants progrès de la médecine ont repoussé la vieillesse, laissant aux couples de retraités de belles années devant eux… une fois surmonté le choc du face-à-face. Les retrouvailles après tant d’années à mener la barque chacun de son côté ne sont pas toujours roses. Tant que la retraite n’est qu’un mirage lointain, on l’enjolive comme un beau rêve. Le moment venu, c’est parfois la désillusion : ce cap attendu comme la plénitude de la vie à deux et la récompense après tant d’années d’efforts et de sacrifices sonne finalement le glas des espérances.

« Autrefois si occupé, mon mari n’a plus envie de rien faire. Moi qui échafaudais mille projets à deux… », se plaint Diane. Le drame conjugal de nombreux retraités est cette différence de goûts qui éclate au grand jour quand le couple se retrouve en tête-à-tête. Redécouvrir son conjoint comporte son lot de souffrances, de blessures et de déceptions quand on a laissé le fossé se creuser. Lorsque les époux se sont endormis dans deux vies parallèles, ils se réveillent en parfaits étrangers.


Couple Problem

Lire aussi :
Quand les enfants partent, le risque de la séparation

La présence des enfants dissimule parfois les blessures d’un ménage qui ne sait plus communiquer. Le camouflage envolé, et c’est la déroute. « Pour rester en bonne santé, le couple doit maintenir le dialogue », lance Marie. Et si la retraite offrait l’occasion de rafraîchir un mariage jusque-là accaparé par la vie professionnelle et enfants ?

Des petites attentions quotidiennes et beaucoup de prières

Lorsque chacun a veillé à entretenir la petite flamme conjugale, le passage se fait en douceur, avec à la clé des effluves de printemps. « Je suis comme une jeune mariée, s’émerveille Simone, encore étonnée le matin de trouver son mari à la maison. Lorsqu’il travaillait, il était toujours en déplacement et avait peu de temps à consacrer à la vie de famille. » Elle sourit : « Nous avons toujours parlé facilement, tous les deux. Nous avons mené la barque ensemble, même si c’était souvent difficile en nous voyant si peu ».

La retraite permet au couple de refaire connaissance, enrichi de tout un passé commun et fortifié par les épreuves surmontées ensemble. Depuis qu’il a quitté son emploi, Pierre pose sur son épouse un regard neuf : « Nous avons vécu une longue route ensemble et j’ai envie aujourd’hui de rajeunir notre amour. C’est une quête permanente, des petites attentions quotidiennes, et beaucoup de prières. J’invoque l’Esprit saint pour qu’il régénère notre mariage ».

Quand l’amour se reconstruit

Cette tendresse conjugale est pour nombre de couples une révélation, comme si l’acceptation de « sortir du circuit » faisait évoluer les époux vers un don plus vrai et plus intime. La main sur le bras de son compagnon, Joëlle confie : « 43 ans de vie commune ont profondément mûri notre amour : nous nous connaissons par cœur aujourd’hui, chacun reçoit l’autre avec ses pépins de santé, ses rides et ses cheveux blancs ».

La retraite s’offre comme un temps privilégié pour le couple : le temps d’accepter l’autre tel qu’il est, en vérité ; le temps de se dire les choses et de se pardonner. Pas un pardon du bout des lèvres, mais la vraie compassion qui procure la joie. La joie de voir l’amour revenir, et même se reconstruire. Quant au pardon, il libère, mais également construit. En enlevant les blocages, il redonne la paix et donc un climat favorable à grandir ensemble dans l’amour. Aimer c’est pardonner. Et pardonner, c’est construire.

Pascale Albier

Tags:
CoupleMariage
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Sanctuaire Notre-Dame de Montligeon
Agnès Pinard Legry
Cas de Covid-19 au sanctuaire de Montligeon :...
Mathilde de Robien
« S’il te plaît Marie » : une grande suppliqu...
Baptême à domicile chez Antoinette Faure
Timothée Dhellemmes
Confinée, Antoinette, 90 ans, a reçu le baptê...
Messe publique en France - Lyon
Agnès Pinard Legry
Reprise des messes : ce que l'on sait du futu...
Henri Quantin
Face à l’épidémie, êtes-vous thespien ou bocc...
Solenn Varennes
Créations originales et grands classiques, no...
christ en majesté
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
Le Christ-Roi, ou comment servir un roi qui s...
Afficher La Suite