Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Mère débordée : comment mieux gérer son temps ?

Busy - Mom - Mother - Baby - Work
© goodluz
Partager

Pour les mères de famille, qu’elles aient une activité professionnelle ou non, 24 heures ne semblent jamais suffisantes pour tout faire. Avec quelques astuces simples d’organisation, il est possible d’être sur tous les fronts et se simplifier la vie en même temps.

Entre le bureau, les enfants, le ménage et la cuisine, la mère de famille n’est parfois qu’un tourbillon, passant d’une activité à l’autre sans s’arrêter. Résultat ? Une impression de tout faire mal. Si certains soirs vous êtes, telle Cruella, échevelée, criant sur vos enfants, d’un air plus que maussade avec votre mari, il est urgent de revoir votre organisation et de faire des choix !

1
Déterminez bien vos priorités

Qu’est-ce qui est le plus important en ce moment ? Passer du temps avec votre mari, avec tel enfant ou consulter des dossiers importants que vous avez amenés du bureau ? Faire le ménage ? Discuter avec des copines ? Faire du sport ? Aller à une réunion à l’école ? Une fois que la liste des choses importantes est dressée, parlez-en à votre époux pour l’impliquer dans le choix des priorités dans lesquelles vous allez vous investir ensemble. Mais attention, autant que possible, chacun doit faire ce qu’il sait le mieux faire !

Lire aussi : À quoi se mesure la réussite pour les Français ?

2
Traquez les trous noirs qui aspirent votre précieux temps

Dans une entreprise, on connaît précisément le temps passé et les moyens utilisés pour produire tel service ou tel produit. Sans devenir une spécialiste de l’organisation, vous pouvez cerner les tâches ou les activités qui vous prennent le plus de temps et essayer de les rationaliser. Par exemple, appeler vos amies dès qu’une idée vous passe par la tête, c’est agréable, mais un peu usant. Mieux vaut envoyer un petit message dans la journée et pourquoi ne pas créer un groupe de discussion sur WhatsApp 

Lire aussi : Gérer son temps : cinq astuces pour ne plus se sentir débordée

S’atteler à ses fourneaux tous les soirs est peut-être excessif. Ne pouvez-vous pas tout préparer en une fois, utiliser vos restes, et préparer vos plats en double proportion pour en congeler la moitié ? Le batch cooking est à la mode ! Et pourquoi ne pas demander à votre mari de s’occuper des repas certains soirs ? 

Shutterstock

Vous retournez fréquemment dans un magasin pour vous approvisionner ? Dans ce cas, essayez (si vous avez la place de stocker) de « faire le plein » chaque semaine, chaque quinzaine, ou chaque mois, en profitant des livraisons à domicile ou en sortant du bureau retirer vos courses dans le drive. 

Lire aussi : Gérer son temps comme le faisaient les grands saints

Vous multipliez les activités extra-scolaires de vos enfants et de ce fait vous vous sentez chauffeur de taxi plutôt que mère ? Essayez de limiter le nombre d’activités de vos enfants et pensez aussi à l’entraide. Pourquoi ne pas partager les conduites avec les autres parents ? 

3
Soyez philosophe

Une maison avec de jeunes enfants ne pourra jamais être impeccable, à moins de suivre vos bambins armée d’un balai et d’une serpillière. Ne stressez pas si vous n’avez pas le temps de passer l’aspirateur le week-end comme prévu. Vous serez moins fatiguée si vous n’êtes pas trop à cheval sur votre organisation. Cela dit, vous devez pouvoir être fière de votre maison : arrangez-vous pour qu’une pièce soit toujours propre et rangée. Vous pourrez y recevoir sereinement des visiteurs imprévus… 

4
Sachez perdre du temps pour en gagner

Le week-end, octroyez-vous un quart d’heure de sieste (si possible). Reposée, vous serez en pleine forme jusqu’au soir. En semaine, se coucher tôt une fois ou l’autre est aussi une bonne recette : on ne sait jamais de quoi la nuit sera faite (cauchemar de l’un, maladie de l’autre).

MARRIAGE
Solis images - Shutterstock

Il est souvent très difficile de prendre un moment de prière quotidien, mais ce n’est jamais cela qui vous empêchera de faire ce que vous avez à faire. Au contraire, la prière apporte la paix, fait reculer le stress et permet de mieux gérer les priorités. Le temps consacré au Seigneur n’est donc jamais perdu.

5
Vous n’êtes pas seule responsable de l'entretien de la maison

Voyez avec votre conjoint quelle activité il peut assumer régulièrement : les courses (avec une liste précise de ce qu’il faut acheter), conduire les enfants à leurs activités extra-scolaires ou aller les chercher à la sortie de l’école. Associez vos enfants aux tâches ménagères dès leur plus jeune âge. Un enfant de trois ans peut bien mettre son assiette sale dans l’évier ou dans la machine à laver. Plus grand, il pourra faire son lit ou passer l’aspirateur dans sa chambre. N’hésitez pas à solliciter chacun pour l’entretien d’une partie commune de la maison : salle de jeu, salon, salle de bain, escaliers.

Guila Gaillard

Comment (vraiment) gérer son temps : Onze conseils de grands saints
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]