Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 29 mai |
Sainte Ursule Ledochowska
Aleteia logo
Art & Voyages
separateurCreated with Sketch.

Le seul musée au monde consacré aux âmes du purgatoire

musee-purgatoire.jpg

Anna Kurian

Le musée se trouve à l’église du Sacro Cuore del Suffragio de Rome.

Emma Gatti - publié le 18/04/24

Depuis plus d’un siècle, le long du Tibre, à quelques pas du Vatican, se trouve une curiosité romaine unique au monde : un musée dédié… aux preuves de l’existence du purgatoire. Empreintes de mains, signes de brûlures par le feu, sont conservés sous verres et présentés comme des irruptions de défunts dans notre dimension terrestre pour implorer des prières.

Dans un virage du fleuve de la Ville éternelle, se dresse l’église du Sacro Cuore del Suffragio, dont la façade néo-gothique – construite entre 1910 et 1917 – attire le regard. L’édifice surnommé le “piccolo Duomo” – pour sa ressemblance avec le dôme de Milan –, dans le quartier Prati, a été voulu par un Français de Marseille, le père Victor Jouët, comme le siège de l’association “du Sacré-Cœur du suffrage des âmes du purgatoire“, qu’il fonda. Aujourd’hui encore, le lieu reste dédié à l’intercession pour les morts. Sur une petite table au fond de l’église aux arcades épurées, l’on trouve des feuillets proposant la “prière de sainte Gertrude pour libérer beaucoup d’âmes du purgatoire”. Dans le retable, un tableau représente le Sacré-Cœur et les âmes du purgatoire. 

Des histoires d’apparition d’âmes trépassées

Si l’on poursuit la visite, dans une salle discrète, presque effacée, qui flanque la sacristie, les rares visiteurs de ce musée peu connu, où plane le silence, peuvent observer une quinzaine d’objets à l’étrangeté incommode. Âmes impressionnables s’abstenir. Derrière des vitrines, sont en effet exposés des bréviaires, ou étoffes, ou encore planches de bois, portant des “empreintes” de doigts ou de feu qui auraient été laissées par des défunts. Les pages brûlées de vieux manuscrits laissent songeur, comme suspendues dans une dimension surnaturelle où morts et vivants se rencontrent. Le purgatoire, selon le catéchisme de l’Église catholique, est un “feu purificateur” réservé aux âmes qui, bien que sauvées de l’enfer, ne sont pas encore suffisamment prêtes à entrer au ciel, et doivent encore purger certains péchés de leur vie terrestre. 

Chacun de ces objets est accompagné d’une histoire d’apparition d’une âme trépassée, implorante, parfois menaçante. Un rapide tour sur internet laisse à voir la curiosité qui entoure le lieu, qualifié d’intrigant, d’insolite, ou encore “d’étrange et inquiétant”… Que l’on accorde du crédit ou non à ces pièces, le musée du Sacro Cuore del Suffragio – paroisse que le pape Jean Paul II en personne a visité en 1998 –, a le mérite de mettre en relief la tradition populaire de prière en faveur des morts. Tous les “signes” laissés par l’au-delà appellent en effet à offrir des messes et à intercéder pour ces âmes dans l’attente de la paix éternelle. 

Découvrez les images du seul musée au monde consacré aux âmes du purgatoire :

Tags:
MuséePurgatoireRome
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnaire-NONPOP.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement