Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 21 mai |
Saint Constantin Ier le Grand
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Les fauteuils roulant intégralement remboursés d’ici la fin de l’année ?

HANDICAP

Shutterstock

Bérengère de Portzamparc - publié le 12/04/24

La ministre de la santé Catherine Vautrin, et la ministre déléguée aux Personnes handicapées et âgées, Fadila Khattabi, ont annoncé ce jeudi 11 avril que les fauteuils roulants, électriques et manuels seront intégralement remboursés d’ici la fin de l’année. Reste à connaître les modalités concrètes et le montant des remboursements, qui seront annoncés dans l’été. 

C’était une promesse d’Emmanuel Macron faite lors de la Conférence nationale du handicap, il y a un an, le 27 avril 2023. Le président de la République avait assuré que d’ici à la fin de l’année 2024, les fauteuils roulants, électriques et manuels, seraient intégralement remboursés. Ce jeudi 11 avril 2024, la ministre de la santé, Catherine Vautrin, et la ministre déléguée aux Personnes handicapées et âgées, Fadila Khattabi, ont indiqué que cette mesure sera bien effective d’ici la fin de l’année. Reste à connaître les modalités techniques qui seront annoncées cet été, à l’occasion des Jeux Olympiques, ou au plus tard à l’issue des Jeux Paralympiques.  

De 10.000 à 50.000 euros

En France, environ un million de personnes utilisent un fauteuil, des personnes en situation de handicap, ainsi que des seniors à mobilité réduite, qui représentent la majorité. Le prix d’un fauteuil manuel peut atteindre les 10.000 euros et celui d’un électrique peut monter jusqu’à 50.000 euros. Jusqu’à présent, le plafond de remboursement de ces fauteuils manuels est de 600 euros, et de 5.200 euros pour les électriques, une grille de remboursement qui n’a pas évolué depuis 20 ans. Ce qui fait que, selon les chiffres disponibles, aujourd’hui la moyenne du reste à charge pour les personnes concernées s’élève à 900 euros, et pour près de 60.000 personnes, cela dépasse même les 5.000 euros.

Gratuité et démarches simplifiées

Pour permettre un meilleur remboursement, une première enveloppe financière dédiée de 300 millions d’euros a été annoncée, mais elle n’a pas été jugée suffisante par les associations, et les ministères assurent à présent qu’un nouvel arbitrage va permettre d’augmenter cette enveloppe financière, “au regard des besoins”. “Nous avons demandé au président de rallonger l’enveloppe initiale, ce qu’il a accepté, et nous nous en réjouissons. L’objectif est que la gratuité, même pour les fauteuils les plus spécifiques, soit respectée”, a ainsi confié Catherine Vautrin au journal La Croix. Quant aux nouveaux seuils des remboursements des fauteuils, il n’a pas encore été dévoilé, dans l’attente des négociations entre les fabricants de fauteuils et la direction de la Sécurité sociale, mais le cabinet de madame Fadila Khattabi assure que la priorité reste le remboursement des fauteuils les plus complexes et les plus coûteux, tout en simplifiant les démarches pour en obtenir leur remboursement. 

Tags:
FranceHandicapPolitiqueSanté
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnairePOP-1.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement