Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 24 avril |
Saint Fidèle de Sigmaringen
Aleteia logo
Tribunes
separateurCreated with Sketch.

Changer de vie en restant le même, est-ce possible ?

Femme ; Soleil ; Nature

© Shutterstock

Jeanne Larghero - publié le 01/03/24

En nous apprenant qui nous sommes, Dieu peut changer notre vie, sans que nous devenions quelqu’un d’autre. En fait, souligne la philosophe Jeanne Larghero, nous découvrons la liberté !

Dieu veut-il que nous changions ? Et lui-même veut-il nous changer ? L’idée même fait un peu peur… Et pourtant, tous ceux qui ont vécu une conversion peuvent témoigner d’un incroyable bouleversement au sein d’une personnalité qui reste la même : un jour la personne même du Christ fait irruption dans une vie et rien n’est plus comme avant… alors qu’on est resté le même. 

Changer grâce à Dieu

Nombreux sont ceux qui admettent sans trop de difficultés l’hypothèse d’un Dieu, ou d’un être suprême, sorte de grand horloger voltairien, ou concentré des puissances naturelles : il est rare que cette opinion interfère avec leur vie quotidienne, et d’ailleurs la plupart du temps ils n’y pensent même pas. En revanche, dès lors que nous nous plaçons sous le rayon de la lumière du Christ, l’existence en est transformée : la foi agit comme un révélateur. Tout ce que nous sommes, depuis notre condition humaine jusqu’aux moindres des traits de notre caractère, prend du sens à la lumière de cette évidence soudaine : “Tu nous as fait pour toi, Seigneur”, pour reprendre les mots de saint Augustin

Si Dieu nous a pourvu de tel ou tel trait de caractère, ce n’est pas pour s’empresser de faire de nous quelqu’un d’autre.

On le voit dans la vie des saints que nous connaissons : Thérèse Martin était une petite fille un peu triste et plutôt pleurnicharde, voilà que sa tristesse disparaît. Non pas qu’elle ait fait place à une euphorie sautillante ! mais de cette tristesse enfantine diffuse est née une immense sensibilité à ce qui est petit et caché, et en qui Dieu se trouve. Un François de Sales a vu son tempérament colérique non pas être anesthésié, mais transformé et réorienté en formidable énergie évangélisatrice et pacifiante. 

Qui nous sommes

Si Dieu nous a pourvu de tel ou tel trait de caractère, ce n’est pas pour s’empresser de faire de nous quelqu’un d’autre. En revanche, Il nous apprend qui nous sommes parce qu’il nous révèle pour quoi nous sommes faits. Ce jour-là, nos limites ne nous apparaissent plus du tout de la même manière. 

Vous connaissez peut-être la sensation qu’on éprouve quand on s’équipe pour aller skier : dès qu’on a enfilé sa combinaison de ski, on a trop chaud, on pose ses gants partout et on les perd, on a mal aux pieds en marchant dans ces chaussures lourdes et rigides… Imaginez ce que serait la vie de celui qui serait par un sort inconnu condamné à vivre au bas des pistes, au sein de la station. Il s’habituerait à son équipement, après tout, tout le monde est équipé pareil, ils ont dû finir par s’habituer. Celui qui découvre le Christ est semblable au gars qui découvre l’existence des skis, remonte-pentes et de la montagne enneigée : il sait pourquoi il a reçu cet équipement, et surtout le voilà libre de ses mouvements, à l’aise, bien ; ce qu’il voit est beau et lui donne envie de vivre. Voilà pourquoi Dieu change tout dans notre vie, sans chercher à nous changer.

Découvrez aussi les conseils des saints pour garder le calme intérieur :

Tags:
CarêmeDieuvie
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Pave-Aleteia-Ictus-V2.png
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement