Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 25 avril |
Saint Marc
Aleteia logo
Culture
separateurCreated with Sketch.

“Le village préféré des Français”… mais aussi le plus beau clocher !

Corse, Aregno, village, France, clocher, église, patrimoine

Shutterstock

Village d'Aregno, en Haute-Corse.

Cécile Séveirac - publié le 20/02/24

Les Français ont jusqu'au 8 mars pour voter pour leur village préféré. Mais sans clocher, point de village ! De la Normandie à la Corse en passant par la Provence, voici quelques églises qui pourraient bien influencer leurs votes.

Grignon, Collioure, Gassin, Thomery… Qui sera sacré plus beau village de France cette année ? Présentée par Stéphane Bern, l’émission “Le village préféré des Français” a enfin dévoilé la liste des 14 villages sélectionnés pour chacune des régions (depuis leur fusion en 2016) et l’outre-mer. Seul l’un d’entre eux succèdera à Esquelbecq (Nord), village des Flandres élu favori des Français en 2023. Les votes sont ouverts jusqu’au 8 mars sur le site officiel de l’émission. Mais les villages de France, ce sont bien évidemment aussi des églises. Ne sont-ce pas les clochers que l’on aperçoit les premiers au détour d’une route, indiquant au voyageur que sa destination est toute proche ? Du Finistère à la Corse, en passant par la Normandie ou les Pyrénées-Orientales, petit tour de ces églises tantôt somptueuses, tantôt atypiques, parfois les deux, pour pouvoir (mieux) voter.

1
Collégiale saint Sauveur, Grignan (Drôme)

eglise-grignan.jpg

Situé dans la Drôme provençale (région Auvergne-Rhône-Alpes), le village de Grignan est juché en hauteur. Son château Renaissance niché sur son promontoire ne manque pas d’attirer immédiatement le regard, mais la collégiale Saint-Sauveur n’a pas à rougir tant elle est, elle aussi, époustouflante. Construite entre 1535 et 1543 par Louis Adhémar de Monteil, seigneur des lieux, elle se distingue par ses deux grandes tours carrées qui lui confèrent une majesté imposante. C’est en son sein que l’on trouve l’instrument le plus ancien de la Drôme, un orgue datant du XVIIe siècle, mais aussi la tombe de la marquise de Sévigné, enterrée en 1696 dans son chœur, célèbre pour ses lettres à sa fille comtesse de Grignan et épouse de Louis Adhémar de Monteil.

2
Église Saint-Tudy, Île-Tudy (Finistère)

C’est une région de caractère que le Finistère. Comment ne pas s’émerveiller devant l’étendue émeraude qui enserre cette presqu’île sauvage du Pays-Bigouden ? L’église Saint-Tudy s’y dresse fièrement à quelques mètres d’une plage de sable, juste en face de l’océan, avec son cimetière. Construite en granit entre 1783 et 1877, la couleur presque noire de ses pierres la rendrait presque un peu austère. En entrant, on y découvre des vitraux honorant le traditionnel thème marin, avec bateaux et poissons.

3
église Saint-Rémi de Laval Dieu, Monthermé (Ardennes)

Ce n’est pas une, ni deux, mais bien trois églises que compte le village de Monthermé. S’il fallait en retenir une seule, bien que les deux autres ne manquent pas d’intérêt, ce serait toutefois l’église de l’abbaye de Laval-Dieu, fondée en 1128 par des chanoines réguliers de l’ordre de Prémontré. Son intérieur comporte de précieux restes du patrimoine moyenâgeux, et présente des fresques, boiseries et stalles sculptées datées de 1699.

4
Église de la Sainte-Trinité, Aregno (Haute-Corse)

Eglise d'Aregno en Haute Corse

Comment ne pas faire un détour par l’île de Beauté, elle qui regorge de tant de joyaux sur son territoire accidenté ? A Aregno, entre mer et monts, l’église de la Sainte-Trinité surprend par l’ensemble de ses particularités. De petite taille, elle arbore des blocs de pierre de différentes couleurs, du blanc à l’ocre en passant par le noir, contrastant avec les tombes d’un blanc immaculé qui l’entourent. Datée du XIIe siècle, cette petite dame fut élevée alors que la Corse était sous occupation pisane.

5
église Saint-Martin, Mers-Les-Bains (Somme)

Eglise de Mers les Bains en Somme

Il n’y en a pas que pour le Sud et son soleil ardent. Dans la Somme, l’église Saint-Martin de Mers-les-Bains, bien que plus récente, porte elle aussi un pan d’histoire. Construite en 1928 dans le quartier le plus ancien de ce village aux couleurs chamarrées, elle est toute habillée de rouge et son toit est en ardoise. Elle s’inspire du style des basiliques byzantines.

6
église Saint-Sulpice, Ry (Seine-Maritime)

Eglise de RY, Normandie

Tâchons de ne pas froisser les Normands en n’évoquant que la Bretagne. En Seine-Maritime, l’église Saint-Sulpice de Ry est une merveille architecturale par laquelle il serait bien dommage de ne pas faire un détour, surtout pour admirer son splendide porche en dentelle de bois sculpté qui tranche avec la simplicité de cette petite église toute humble. Inspiré de la Renaissance italienne, il est classé Monument historique. Il est certainement possible d’y rester des heures afin d’y étudier le moindre détail.

7
Église Notre-Dame, Villeréal (Lot-et-Garonne)

Dans la cité médiévale de Villeréal, on ne trouve pas seulement une grandiose halle à la charpente de chêne massif datant du XVIe siècle. Au détour d’une rue, le voyageur découvrira la massive église Notre-Dame, qui se donne presque des airs de château-fort. Sans doute parce qu’en plus de sa fonction première, celle du culte, elle a justement servi d’abri à la population lorsque survenaient des attaques. Fondée au XIIe siècle par Alphonse de Poitiers, comte de Toulouse, elle a été construite en même temps que la bastide et était entourée d’un fossé pour empêcher tout accès en dehors d’un pont-levis.

8
église Notre-Dame des Anges, Collioure (Pyrénées-Orientales)

église de Collioure

C’est elle, la carte postale par excellence de Collioure. L‘église Notre-Dame des Anges a les pieds dans la Méditerranée, située en plein port. Sa construction, en 1684, fait suite à la destruction de la première église de Collioure, dédiée à Sainte-Marie, sur ordre du marquis de Vauban. La nouvelle église est alors collée au fanal qui permettait d’annoncer la présence du port aux bateaux en mer, réutilisé… Comme clocher.

Tags:
ÉgliseFrancePatrimoine
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Pave-Aleteia-Ictus-V2.png
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement