Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 29 novembre |
Bienheureux Bernardo Francisco de Hoyos
Aleteia logo
Culture
separateurCreated with Sketch.

Collioure : un phare abandonné se transforme en église

COLLIOURE CHURCH

© Elena Dijour I Shutterstock

Église de Collioure.

Caroline Becker - published on 13/04/18

Le monument le plus emblématique de la Côte Vermeille (Pyrénées-Orientales) possède un clocher étonnant. Retour sur l'histoire de Notre-Dame des Anges.

Les pieds dans l’eau, l’église Notre-Dame des Anges a connu une riche histoire. Construite à partir de 1684, elle est entourée par la mer sur deux côtés. Mais pourquoi l’avoir construite si près de l’eau ?

En réalité, son clocher est un ancien phare médiéval construit, à l’origine, pour annoncer la position du port de Collioure. Entre le XVe et le XVIIe siècles, la ville tombe successivement sous l’emprise des Français et des Espagnols. En 1642, Collioure est à nouveau sous occupation française. Vauban ordonne donc de modifier les fortifications de la ville, donnant à Collioure sa physionomie actuelle.

© Par Florent Pécassou — Travail personnel

Sur le port, abandonné…

Ces grands changements entraînent maheureusement la destruction de l’église médiévale Sainte-Marie située sur les hauteurs de la ville. Se retrouvant sans église, les habitants demandent à Vauban l’autorisation de construire un nouvel édifice. Entre temps, l’ingénieur, a décidé de supprimer le port de Collioure, lui préférant celui, plus profond, de Port-Vendres, à 3km. Le phare se retrouve alors abandonné. Ingénieusement, Collioure profite de cet abandon pour détourner la fonction du phare. La nouvelle église y est accolée le transformant ainsi en clocher. En 1809, la municipalité décide de le surmonter d’une coupole dans un style typiquement toscan.

Malgré son aspect très sobre, Notre-Dame des Anges possède une décor intérieur exceptionnel, notamment un grand retable de style baroque catalan, sculpté sur bois et doré à la feuille d’or, réalisé par Joseph Sunyer.




Lire aussi :
Cordouan : la mystérieuse chapelle du plus ancien phare de France

Tags:
ArtsÉglisePatrimoinephare
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement