Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 27 février |
Saint Grégoire de Narek
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Qu’est-ce qu’une Porte Sainte ?

Jubilé de la miséricorde. Ouverture de la porte sainte de Saint-Jean-de-Latran à Rome

© VATICAN-POOL/CPP/CIRIC

Jubilé de la miséricorde. Ouverture de la Porte Sainte de Saint-Jean-de-Latran à Rome.

Anne-Laure Colin - publié le 03/02/24

Le pape François a annoncé un jubilé à Rome en 2025. Une opportunité exceptionnelle pour les fidèles de fortifier leur foi. A cette occasion, le Pape ouvrira la "Porte Sainte", portail céleste chargé d’histoire et de symboles.

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour qu'Aleteia reste gratuit et pour faire rayonner l’espérance qui est en vous,
faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec déduction fiscale)

2025 marquera le « Jubilé des pèlerins de l’Espérance« , un événement historique dans l’Église puisqu’il est célébré tous les 25 ans. Il succède ainsi au Grand Jubilé de l’an 2000. Une tradition proclamée en 1300 par le pape Boniface VIII. Néanmoins, il peut y avoir des exceptions si le Pape déclare un Jubilé « extraordinaire », comme cela a été le cas en 2016 lorsque le pape François a déclaré un Jubilé de la Miséricorde pour célébrer le cinquantenaire de la clôture du concile Vatican II.

Pour symboliser l’entrée dans le Jubilé, un rituel bien spécifique est effectué : la « Porte Sainte » de la basilique Saint-Pierre du Vatican est ouverte solennellement lors de la nuit de Noël. Puis elle est refermée à l’Epiphanie de l’année suivante pour clôturer ce temps. Au fil des siècles, cette Porte est devenue un symbole puissant, témoin silencieux de la ferveur religieuse et de l’aspiration humaine à la spiritualité.

1499, première ouverture de la Porte Sainte

La première ouverture de la Porte Sainte de la basilique Saint-Pierre s’est déroulée lors du Jubilé de 1499. Les rites d’ouverture et de fermeture continuèrent à se perpétuer au fil des siècles jusqu’en 2000. A l’origine, l’ouverture de la Porte Sainte était symbolisée par la destruction d’un mur, et la fermeture par la reconstruction de ce mur. Lors du Jubilé de l’An 2000, il est décidé qu’il n’y aurait plus de mur afin que le Pape Jean Paul II puisse lui-même ouvrir la Porte sans risquer de se blesser.

Je suis la porte : celui qui entre à travers moi, il sera sauvé ; il entrera et sortira et trouvera le pâturage. (Jn 10,9)

Lorsque les lourdes Portes Saintes s’ouvrent, elles dévoilent bien plus qu’un simple accès physique à une église. Franchir le seuil en tant que pèlerin, c’est faire un choix libre et volontaire d’aller à la rencontre de Dieu. A travers cette démarche, le fidèle accepte de se laisser guider par Jésus afin de trouver la paix. Passer le seuil d’une Porte sainte, c’est aussi le moyen de professer sa foi en montrant son désir de toujours se rapprocher du Seigneur. Le pèlerin se souvient en passant sous cette Porte que Jésus à déclaré : « Je suis la porte : celui qui entre à travers moi, il sera sauvé ; il entrera  et sortira et trouvera le pâturage ». (Jn 10,9) C’est enfin chercher l’absolution de ses péchés pour obtenir la grâce divine et la miséricorde.

Tags:
EspéranceJubilé 2025RomeVatican
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement