Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 26 février |
Saint Alexandre
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Mama Antula a tout fait « pour que les hommes puissent rencontrer Jésus », assure son postulateur

Mama Antula, Argentine

donboscoargentina

Bienheureuse Maria Antonio de Pay y Figueroa (1730-1799), dite “Mama Antula”.

Esteban Pittaro - publié le 03/02/24

Figure populaire en Argentine, "Mama Antula", de son vrai nom Maria Antonio de Pay y Figueroa (1730 – 1799) va être canonisée dimanche 11 février au Vatican. Elle a tout fait "pour que les hommes puissent rencontrer Jésus", a assuré le vice-postulateur de sa cause, Mgr Santiago Olivera, à l’édition espagnole d’Aleteia.

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour que Aleteia reste gratuit et faire rayonner l’espérance qui est en vous,
Faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec réduction fiscale)

Le cortège des saints s’apprête à enrichir ses rangs. « Mama Antula« , de son vrai nom Maria Antonio de Pay y Figueroa (1730 – 1799), sera canonisée ce dimanche 11 février au Vatican. Figure populaire en Amérique du Sud, cette laïque consacrée argentine a contribué à la diffusion des Exercices spirituels en Argentine. « La vie de Mama Antula rappelle à chacun l’importance de cette mission pastorale qui consiste à être un instrument, un pont, pour que les hommes puissent rencontrer Jésus« , a assuré le vice-postulateur de sa cause, Mgr Santiago Olivera, à l’édition espagnole d’Aleteia. À travers les exercices spirituels de saint Ignace, que Mama Antula, a diffusé en Argentine « elle a porté cette mission pastorale sur ses épaules et a travaillé sans relâche avec tout ce que cela impliquait pour que chacun ait une chance de rencontrer le Christ ».  

« Les saints sont ceux qui ont vécu l’Évangile ; Ils ont incarné l’Évangile, on peut lire des pages de l’Évangile dans leur vie », reprend-t-il. « Et c’est pourquoi, même s’ils ont vécu il y a très longtemps, ils demeurent des modèles, des phares qui nous éclairent encore aujourd’hui sur ce qu’est la sainteté. » Mama Antula, poursuit Mgr Olivera, « nous rappelle que nous devons tous cheminer vers la sainteté, c’est une vocation première à laquelle nous avons tous été appelés ».

Dans le contexte de la deuxième moitié du XVIIIe siècle, Mama Antula a parcouru les déserts de la région de Tucumàn, revêtue de l’habit noir des jésuites. Elle a parfois été confrontée à l’hostilité des populations locales, qui l’accusaient d’être une folle et une sorcière. Mais elle a persévéré, organisant des retraites spirituelles inspirées des Exercices de saint Ignace d’abord dans des petits villages puis, à partir de 1779, à Buenos Aires, où l’évêque de l’époque finira par les rendre obligatoires pour tous les aspirants aux ordres sacrés. La maison d’Exercices spirituels qu’elle fonda à Buenos Aires vit passer plus de 70.000 personnes durant les vingt dernières années de sa vie, parmi lesquels d’importantes personnalités politiques qui joueront ultérieurement un rôle essentiel dans l’indépendance de l’Argentine.

[EN IMAGES] Ils ont rejoint le cortège des saints en 2023

Tags:
ArgentineBéatification et canonisationJésuite
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement