Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 01 mars |
Saint Aubin d'Angers
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Haïti : les six religieuses ont été libérées

Hatian Christians worshiping in an unidentified church

Glenda | Shutterstock

Agnès Pinard Legry - publié le 25/01/24

Enlevées le 19 janvier par un groupe armé dans les rues de Port-au-Prince (Haïti), les six religieuses de la Congrégation Sainte-Anne ont été libérées, a annoncé l'archidiocèse de Port-au-Prince.

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour qu'Aleteia reste gratuit et pour faire rayonner l’espérance qui est en vous,
faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec déduction fiscale)

Après l’angoisse, le soulagement. Les six religieuses de la Congrégation Sainte-Anne enlevées le 19 janvier par un groupe armé ont été libérées, a annoncé l’archidiocèse de Port-au-Prince le 24 janvier. « Cet événement traumatisant a de nouveau ébranlé notre foi mais elle demeure inébranlable », a souligné l’archidiocèse. « Dieu entend toujours le cri du pauvre et libère le malheureux de toutes ses détresses. »

Lors de l’Angélus le 21 janvier,  le pape François avait exprimé sa « douleur » à propos de l’enlèvement des religieuses. Il avait demandé leur libération, et a appelé à prier « pour l’harmonie sociale » dans ce pays. Suite à cet événement, le chef de l’Église catholique a enjoint tous les acteurs nationaux et internationaux de « mettre fin à la violence en Haïti », soulignant combien celle-ci causait de nombreuses souffrances à sa « chère population ». « Sentons la responsabilité de prier et de construire la paix pour eux ! », a-t-il aussi déclaré.

Un pays gangrené par la violence

Ce dernier enlèvement souligne une nouvelle fois s’il le fallait le climat de violence et d’insécurité qui règne dans le pays. « Mais l’Église, et plus particulièrement l’Église en Haïti, croit que le règne de la terreur, du chaos et de l’anarchie au nom de la foi n’aura pas le dernier mot », a confié à Aleteia Mgr Pierre-André Dumas, évêque d’Anse-à-Veau et Miragoâne (diocèse dans lequel l’enlèvement a eu lieu). « Nous osons espérer pour nos frères et sœurs. Nous prions et nous luttons durement pour faire naitre et soutenir à Haïti l’Espérance, celle qui ne déçoit pas. L’Église, en accompagnant la population, fait tout ce qui est en son pouvoir pour apaiser la souffrance du peuple crucifié dans son histoire. »

[EN IMAGES] 2023, nouvelle année de persécutions des chrétiens :

Tags:
haiti
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement