Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 23 février |
Saint Alexandre l'Acémète
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

La seule petite chose que François demande aux chrétiens

Pope Francis

Vincenzo PINTO / AFP

Le pape François demande aux chrétiens de lire régulièrement la Bible

Kevin Tanguy - avec I.Media - publié le 21/01/24

Lors de la messe du Dimanche de la Parole de Dieu qui s’est tenue dans la basilique Saint-Pierre et face à 5.000 personnes ce dimanche 21 janvier, le pape François a invité les chrétiens à trouver une place pour la lecture de la Bible dans leur vie quotidienne.

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour que Aleteia reste gratuit et faire rayonner l’espérance qui est en vous,
Faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec réduction fiscale)

Dans son homélie de la messe du Dimanche de la Parole de Dieu, célébrée ce 21 janvier, le pape François a demandé aux chrétiens de lire régulièrement la Bible, la décrivant comme une source d’inspiration pour la mission et comme un remède contre une forme d’égocentrisme qui peut exister dans l’Église. « Alors que la société et les réseaux sociaux accentuent la violence des paroles, étreignons la douceur de la Parole qui sauve », a-t-il lancé dans son sermon. Le Dimanche de la Parole de Dieu a été décrété le 30 septembre 2019 par le pape François dans son exhortation apostolique Aperuit illis. Elle a pour objectif de mobiliser la communauté chrétienne et les prêtres pour les aider à trouver des « solutions pratiques » pour porter la Parole de Dieu.

Une source d’inspiration pour les Saints

Dans sa prise de parole dans la basilique Saint-Pierre et face à 5 000 personnes, le chef de l’Eglise catholique a souligné combien la Parole de Dieu, transmise dans la Bible, avait cette capacité de renverser les habitudes, de changer les cœurs et d’entrouvrir des « horizons insoupçonnés » pour ceux qui la fréquentent. Il a souligné l’impact soudain que les mots du Christ ont pu avoir sur ses disciples dans l’Évangile du jour, les poussant soudainement à abandonner les filets de pêcheurs pour le suivre. Dans un deuxième temps, il a rappelé combien a été « décisive » la Parole de Dieu pour les saints, inspirant à saint Antoine le monachisme, convertissant saint Augustin, ou encore révélant sa vocation à sainte Thérèse de l’Enfant Jésus et à saint François d’Assise. « Des vies changées par la Parole de vie », a-t-il assuré devant l’assemblée de fidèles.

Avoir une Bible « à portée de main »

« On lit continuellement des paroles sur l’Église », a ensuite fait remarquer le pontife, demandant que celles-ci « aident à redécouvrir la Parole de vie » au lieu de « parler davantage de nous que de Lui ». Il a déploré l’existence au sein de l’Église d’une parole dans laquelle « nos pensées et nos problèmes restent au centre, au lieu du Christ ». « Alors que la société et les réseaux sociaux accentuent la violence des paroles, étreignons la douceur de la Parole qui sauve ». Il regrette également que « beaucoup de croyants » n’aient jamais lu un Évangile en entier. Par conséquent, il invite les chrétiens à trouver une place pour la lecture de la Bible dans leur vie quotidienne. Il les a encouragés à avoir toujours une Bible « à portée de main » chez soi, et de porter un Évangile sur soi « dans sa poche, dans son sac, dans son téléphone portable ». Il leur a enfin demandé de lire au moins un des quatre Évangiles en entier.

« Annoncer l’Evangile n’est pas du temps perdu »

Un peu plus tard dans la matinée, sa Sainteté a souligné que « annoncer l’Evangile n’est pas du temps perdu », lors de l’Angélus. Depuis la fenêtre du palais apostolique, il a commenté l‘Évangile du jour, soulignant comment Jésus avait décider d‘impliquer avec « patience » ses disciples, pourtant des pécheurs, dans sa mission. « Le Seigneur aime nous impliquer dans son œuvre de salut, il nous veut actifs avec lui, il nous veut responsables et protagonistes », a insisté le pontife. Dès lors, refuser cet engagement, c‘est devenir « un chrétien « à l’eau de rose » », a-t-il affirmé en employant une expression de sa grand-mère. 

Invitant les chrétiens à vivre « la belle aventure de donner l’amour, la lumière et la joie », il a souligné combien l’annonce de l‘Évangile avait un effet positif sur les autres, mais aussi en chaque personne qui entreprend cette mission. Et a demandé à la Vierge Marie d’aider chacun à « goûter la joie de l’Évangile ».

Tags:
BibleÉvangilesPape François
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement