Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 01 mars |
Saint Aubin d'Angers
Aleteia logo
Art & Voyages
separateurCreated with Sketch.

La Befana, Boże Ciało, las Posadas… Dix traditions catholiques en Europe qui valent le détour

VIERGE MARIE

Alexanderstock23 I Shutterstock

Syracuse, Sicile, 15 août 2019.

Mathilde de Robien - publié le 05/01/24

Au gré des grandes fêtes du calendrier liturgique, les pays d’Europe ont forgé leurs propres traditions. Tour d’horizon de ces coutumes bien ancrées et toujours d’actualité qui puisent leurs racines dans l’histoire sainte.

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour qu'Aleteia reste gratuit et pour faire rayonner l’espérance qui est en vous,
faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec déduction fiscale)

En Italie, les enfants guettent la Befana sur son balai la veille de l’Épiphanie, en Pologne, des tapis de fleurs recouvrent les routes le jour de la Fête-Dieu, lors de la Semaine sainte, l’Espagne vibre au gré des « pasos« , l’Italie et la Suède célèbrent sainte Lucie à grand renfort de bougies et de cierges, l’Allemagne désigne des Christkind le soir de Noël… L’Europe est riche de traditions populaires catholiques, dont l’histoire se transmet depuis des siècles de générations en générations. Tour d’Europe de ces belles traditions, au rythme du calendrier liturgique.

Italie
La Befana

La Befana est une figure populaire italienne liée à la fête de l’Épiphanie. Son nom vient de la déformation d’Epifania (Épiphanie, en italien). A la veille de l’Épiphanie, le 5 janvier, les petits Italiens accrochent des chaussettes près de la cheminée ou de la fenêtre et dans la nuit, la Befana passe dans les maisons pour distribuer des friandises et des cadeaux aux enfants sages. En revanche, la Befana réserve du charbon (du sucre noir comestible ou de la réglisse) aux enfants qui n’auraient pas été gentils.

BEFANA

La légende à l’origine de la Befana raconte que les Mages, suivant l’étoile jusqu’à Bethléem, auraient passé une nuit chez une vieille femme qui leur offrit le gîte et le couvert. Le matin venu, les mages invitèrent la vieille femme à les accompagner pour adorer le Roi nouveau-né. Mais la vieille femme refusa, prétextant qu’elle était trop occupée à nettoyer sa maison avec son balai. Les Mages partirent et poursuivirent leur voyage en suivant l’étoile.

Un jour ou deux passèrent et la vieille femme réalisa l’erreur qu’elle avait commise, ce bébé de Bethléem n’étant autre que le Messie, le Sauveur du monde. Elle prit alors son balai et quelques cadeaux et essaya de rattraper la caravane des Rois mages. Mais elle ne les a jamais rattrapés et continue encore aujourd’hui à chercher l’Enfant Jésus. Chaque année, à la veille de l’Épiphanie, elle parcourt le monde en offrant des cadeaux à chaque enfant auquel elle rend visite en réparation de son erreur.

Irlande
saint Patrick

Ireland statue st. Patrick, county mayo

Le 17 mars, les Irlandais fêtent la Saint-Patrick, du nom de l’évêque qui a évangélisé l’Irlande. Saint Patrick aurait expliqué aux Irlandais, lors d’un sermon, le concept de la Sainte-Trinité à l’aide d’un trèfle. Depuis, les Irlandais accrochent un trèfle à leur boutonnière à la Saint-Patrick pour se souvenir du fameux sermon. C’est au début du XVIIe siècle que l’Église catholique décide d’inscrire cette fête au calendrier liturgique. La fête a donc toujours lieu pendant le Carême et devient un jour saint d’obligation pour les chrétiens irlandais. Certains adoptent la tradition de rompre le jeûne à l’occasion de la Saint-Patrick.

Espagne
La Semana Santa

PROCESIONES ESPAÑA
Procesión del Cristo de las Caídas, en Pontevedra

Dès le dimanche des Rameaux, l’Espagne vit au rythme de la Semaine Sainte. Les confréries religieuses de chaque ville organisent des processions dans les rues à travers tout le pays. Des pénitents défilent encapuchonnés, portant des statues à l’effigie de la Vierge, de saints ou du Christ, jusqu’au dimanche de Pâques. Ils portent sur les épaules de lourds autels appelés « pasos ». Ces derniers supportent des sculptures figurant des scènes de la Passion ou des statues représentant un saint, la Vierge Marie ou le Christ crucifié. C’est en Andalousie que les processions sont les plus spectaculaires.

Vatican
Célébrations de Pâques

Via Crucis, Colosseum, Good Friday, 2019

À Pâques, le Vatican connaît un record d’affluence. Des milliers de pèlerins viennent en masse assister aux célébrations de Pâques. Traditionnellement, le soir du Vendredi Saint, le Pape préside la Via Crucis, le Chemin de Croix aux flambeaux qui se déroule au Colisée. Le dimanche de Pâques, la place Saint-Pierre accueille les milliers de pèlerins venus du monde entier assister à la messe de Pâques puis à la bénédiction Urbi et Orbi, donnée par le Pape depuis son balcon. Au Vatican, le lundi de Pâques est férié et porte le nom de Pasquetta. Selon la tradition, les Romains pique-niquent avec des fèves et du pecorino, dans les parcs.

Pologne
Boże Ciało

Le 16 juin, les Polonais fêtent Boże Ciało (ou Corpus Christi). En plus des majestueuses processions derrière le Saint-Sacrement, de nombreuses rues de Pologne se tapissent de fleurs pour célébrer la Fête-Dieu. Les habitants s’activent dès l’aube pour installer une composition florale sur le parcours de la procession. Des millions de pétales de rose, de jasmin, de lilas, de coquelicots, de bleuets, de feuilles de fougère ou d’herbe coupée sont déposés à même le sol selon une composition recherchée : les platebandes forment d’élégants motifs floraux ou eucharistiques, mais aussi des figures de saints ou d’anges. Un patrimoine culturel immatériel inscrit à l’UNESCO en 2021.

Italie
Ferragosto

VIERGE MARIE

Le mot italien Ferragosto regroupe toutes les festivités qui ont lieu le 15 août pour célébrer l’Assomption de la Vierge Marie. Si historiquement, c’est l’empereur Auguste en 18 avant J-C qui a instauré cette fête (Ferragosto vient du latin Feriae Augusti : repos d’Auguste) pour instaurer des jours de repos pendant le temps des récoltes, la tradition catholique l’a reprise pour célébrer l’Assomption de la Vierge. Une journée festive marquée par des processions, des feux d’artifices, des célébrations, des concerts…

Portugal
La Toussaint

DAY OF THE DEAD

La Toussaint, célébrée le 1er novembre, est l’occasion pour les Portugais d’honorer et de se souvenir des défunts. Les familles visitent les cimetières, allument des bougies et assistent à la messe pour commémorer les saints et leurs proches décédés. Traditionnellement, cette journée était également connue sous le nom de « Pain pour Dieu » à Lisbonne, où 10.000 habitants ont été tués lors du tremblement de terre de 1755. Les survivants ont dû mendier de la nourriture dans les villes et villages voisins, d’où le nom de « Pain pour Dieu ».

Suède
Sainte Lucie

lussevaka

Célébrée le 13 décembre, la fête de sainte Lucie est très marquée en Suède. Elle commémore le martyre de Lucie de Syracuse, qui, comme le rapporte la tradition, apportait des vivres aux chrétiens se cachant dans les catacombes romaines, éclairant leur chemin avec une couronne de chandelles sur sa tête. Ce jour-là une « sainte Lucie », vêtue d’une longue robe blanche et coiffée d’une couronne de bougies sur la tête, accompagnée d’enfants également vêtus de blanc, une bougie à la main, mène la procession et distribue des friandises. Cette fête est également très ancrée en Italie.

Espagne
Las Posadas

Las Posadas Procession

Las Posadas, du mot « posada » qui signifie « auberge » en espagnol, sont des processions et des représentations religieuses qui ont lieu pendant les neuf jours qui précèdent Noël. Elles reconstituent le voyage de Marie et Joseph à Bethléem à la recherche d’un logement. Au cours de ces processions, les acteurs vont de maison en maison à la recherche d’un « logis ». Un dialogue chanté a lieu entre les acteurs de Joseph et Marie et ceux qui jouent les logeurs. Chaque jour, ces processions se terminent par une Messe, des chants traditionnels de Noël et des rafraîchissements.

Allemagne
Christkind

Christkind

En Allemagne, le Christkind, ou le « Christ Enfant » porte traditionnellement des cadeaux à Noël. Souvent représenté sous la forme d’une figure angélique, le Christkind apporte des cadeaux aux enfants le soir du 24 décembre pendant que la famille est réunie pour le dîner. C’est le personnage central de nombreux marchés de Noël allemands.

Tags:
EuropeFoiTraditions
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement