Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 26 février |
Saint Alexandre
Aleteia logo
Tribunes
separateurCreated with Sketch.

Hanouka à l’Élysée : une entorse à la laïcité ?

Article réservé aux membres Aleteia Premium
elysee-palace-france

LUDOVIC MARIN / AFP

Palais de L'Élysée.

François Morinière - publié le 09/12/23

Fallait-il manifester une proximité particulière avec la communauté juive de France en accueillant le rituel de la fête de Hanouka au palais de l’Élysée ? Pour notre chroniqueur François Morinière, les signes d’antisémitisme notoire dans notre pays valaient bien ce geste "inusuel".

À l’occasion de la cérémonie de la Conférence européenne des rabbins à l’Élysée, jeudi 7 décembre, plusieurs vidéos partagées sur les réseaux sociaux ont fait entrer le chef de l’État dans un début de polémique. Sur ces images, on pouvait observer le grand rabbin de France, Haïm Korsia, en train d’allumer, sous les yeux d’Emmanuel Macron, une bougie de Hanouka, au premier jour de cette traditionnelle fête juive des lumières.

On vit aussitôt des cris d’orfraie venir de la gauche face au crime de lèse-majesté contre la laïcité française, concept assez abscons pour beaucoup en dehors de l’Hexagone, à commencer par le pape François. Mais il faut aussi noter que le CRIF (Conseil représentatif des institutions juives de France) jugea également que c’était « une erreur », via son président Yonathan Arfi.

La question de la présence des autorités civiles dans des évènements religieux fait régulièrement débat. Pourtant, c’est la reconnaissance de la liberté religieuse qui est encouragée par la République, montrant par là-même la contribution positive de celles-ci au bien-être des concitoyens, en leur apportant aussi bien une lumière morale que des aides matérielles. Lors de sa venue au Collège des Bernardins en 2018, le président Macron avait ainsi brossé un tableau très positif de la contribution considérable des catholiques au bien commun en France. En septembre 2023, la présence du président de la République à la messe du pape François à Marseille avait également soulevé la polémique avec les hussards d’une laïcité restrictive, à l’inverse de celle imaginée par Aristide Briand, et par exemple fortement défendu par l’ancien maire de Lyon et ministre de l’Intérieur Gérard Collomb, décédé le 25 novembre.

Une telle célébration dans un temple de la République peut en effet choquer, car ce n’est pas son objet, et la neutralité y est la règle.

La question du jour est peu plus délicate car les faits se sont déroulés à l’intérieur de l’Élysée lors d’une manifestation officielle. L’oratoire existant dans le palais était par exemple utilisé par le général de Gaulle, mais dans un cadre totalement privé. Une telle célébration dans un temple de la République peut en effet choquer, car ce n’est pas son objet, et la neutralité y est la règle. C’est justement en cela que ce geste « inusuel » voire à contresens, est magnifique. 

Une proximité particulière

À un moment de grande souffrance pour nos frères juifs, avec des signes bien concrets d’antisémitisme notoire dans notre pays, il est symboliquement fort de donner la possibilité à « nos frères aînés dans la foi » — selon le mot de Jean Paul II — de se sentir pleinement acceptés et reconnus au sein même de l’instance qui garantit la liberté fondamentale de confesser sa religion, sans peur et sans crainte. C’est évidemment la pensée du Président, et il est bien qu’il y associe cet acte aussi symbolique. Peut-être aurait-il fallu qu’il donne une explication préalable pour bien contextualiser ce moment. Car on sent bien l’extrême niveau de sensibilité sur ses sujets actuellement, compte-tenu notamment de l’importance des communautés musulmanes et juives ensemble, avec le parti de La France insoumise en chef des pyromanes. 

Il faut bien comprendre l’état d’esprit actuel des juifs de France, qui sont profondément inquiets y compris pour leur sécurité physique. Il est donc nécessaire que le premier d’entre nous affiche une solidarité et une proximité particulière, quitte à faire une « entorse au règlement ».

La suite est réservée aux membres Aleteia Premium

Vous êtes déjà membre ?

Gratuit et sans aucun engagement :
vous pouvez résilier à tout moment

et je bénéficie des avantages suivants

Aucun engagement : vous pouvez résilier à tout moment

1.

Accès illimité à tous les contenus « Premium »

2.

Accès exclusif à la publication de commentaires

3.

Publicité limitée aux partenaires de Aleteia

4.

Réception exclusive de la newsletter “La lettre du Vatican”

Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes
Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes
Tags:
Emmanuel MacronjudaismeLaïcitéSociété
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement