Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 29 février |
Saint Auguste Chapdelaine
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

L’oratoire n’est pas un dépotoir !

Coup de cœur pour ces 10 coins prière des lecteurs d’Aleteia

Marie-Alix B.

Mathilde de Robien - publié le 26/11/23

Avec le temps, il arrive que le coin prière ne porte plus vraiment… à la prière. Sans jouer à la Marie Kondo version catho, un peu de sobriété dans l’oratoire semble néanmoins bienvenu.

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour qu'Aleteia reste gratuit et pour faire rayonner l’espérance qui est en vous,
faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec déduction fiscale)

Il est tentant d’accumuler, au fil des mois, des images pieuses, des bricolages d’enfants, le cierge reçu à la profession de foi de l’aîné ou encore cette belle icône, cadeau de première communion du petit dernier… En effet, le coin prière semble l’endroit idéal pour accueillir ces objets sacrés, qui aident à entrer en relation avec le Seigneur. Mais à vouloir tout réunir, l’oratoire devient parfois… un dépotoir, duquel la prière peine à s’élever.

Demandons-nous alors quelle est la première raison d’être de l’oratoire. Porter à la prière ou rassembler bricolages et objets pieux ? Un problème surgit en effet lorsque l’accumulation de bondieuseries, aussi jolies soient-elles, devient source de distraction, ou pire, d’énervement. Autant de sentiments qui nuisent à la prière, dans ce lieu qui lui y est pourtant dédié. Sans jouer à la Marie Kondo version catho, un minimum de sobriété permet d’en faire un endroit simple, harmonieux, qui inspire par sa beauté et invite à se concentrer sur sa prière.

La petite Thérèse se contentait de peu, pour prier. Dans son manuscrit autobiographique, Histoire d’une âme, elle raconte comment elle faisait oraison sans le savoir, derrière son lit. « Un jour une de mes maîtresses de l’Abbaye me demanda ce que je faisais les jours de congé lorsque j’étais seule. Je lui répondis que j’allais derrière mon lit dans un espace vide qui s’y trouvait et qu’il m’était facile de fermer avec le rideau et que là « je pensais ». Mais à quoi pensez-vous ? me dit-elle. Je pense au bon Dieu, à la vie… à l’ÉTERNITÉ, enfin je pense ! »

« Je fais comme les enfants qui ne savent pas lire, je dis tout simplement au Bon Dieu ce que je veux lui dire. »

Sainte Thérèse de Lisieux ne faisait pas grand cas non plus des livres de prières, qui s’empilent parfois dans nos coins prière en prenant la poussière. La plus belle prière n’est-elle pas en effet celle qui sort du cœur ? « Il n’est point nécessaire pour être exaucée de lire dans un livre une belle formule composée pour la circonstance », confie-t-elle encore. « En dehors de l’office Divin que je suis bien indigne de réciter, je n’ai pas le courage de m’astreindre à chercher dans les livres de belles prières, cela me fait mal à la tête, il y en a tant !… Et puis elles sont toutes plus belles les unes que les autres… Je ne saurais les réciter toutes et ne sachant laquelle choisir, je fais comme les enfants qui ne savent pas lire, je dis tout simplement au Bon Dieu ce que je veux lui dire, sans faire de belles phrases, et toujours Il me comprend… »

Trois objets essentiels

Nul besoin, donc, d’une foule d’objets dans son coin prière. Trois choses néanmoins paraissent essentielles : une Bible, pour lire et méditer la Parole de Dieu. Une bougie, pour symboliser la présence de Dieu, qui est Lumière, parmi nous. Et une icône, une image, une statuette ou un crucifix – autant d’objets qui représentent le Christ ou la Vierge Marie – qui nous rappellent l’existence de Dieu, et nous aident à nous (re)concentrer sur notre prière si d’autres pensées viennent en perturber le cours.

Mais que faire de tous les autres objets de dévotion alors ? Une solution très pratique consiste à les placer dans différents endroits de la maison. Une manière de favoriser la prière où que vous soyez. Une icône dans la cuisine, une statuette de la Vierge dans le salon, des livres de prière sur sa table de chevet et le tour est joué. D’une part, l’oratoire retrouve une certaine sobriété qui porte davantage à la prière, d’autre part, vous multipliez les occasions de louer le Seigneur à la maison.

Nos idées de cadeaux pour sublimer un coin prière :

Tags:
FamillePrière
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement