Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 27 février |
Saint Grégoire de Narek
Aleteia logo
Belles Histoires
separateurCreated with Sketch.

Shaela voit la vie en « roses » après sa neuvaine à sainte Thérèse

Shaela Blanchard Blo Blow Dry Bar Centennial

© Facebook Blo Blow Dry Bar Centennial

Shaela Blanchard devant son salon de coiffure en avril 2022.

Anna Ashkova - publié le 23/11/23

Allier maternité et vie professionnelle n’est pas toujours évident. Shaela Blanchard, mère de famille américaine à la tête de deux salons de coiffure, n’a pas hésité à faire appel à sainte Thérèse pour trouver le bon équilibre et ses prières ont été entendues.

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour qu'Aleteia reste gratuit et pour faire rayonner l’espérance qui est en vous,
faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec déduction fiscale)

Comment concilier vie professionnelle et vie de famille quand on est mère de famille nombreuse ? C’est la question que se posent de nombreuses femmes et à laquelle s’est confrontée Shaela Blanchard, qui vit dans le Colorado, aux États-Unis. Mère de trois enfants âgés de 11 ans, 3 ans et 8 mois, elle est également chef d’entreprise et dirige deux salons de coiffure dans la région sud de Denver. 

S’occuper de la maison, de toutes les activités et des rendez-vous de ses enfants, gérer plus d’une vingtaine d’employés… Les journées de Shaela Blanchard étaient très remplies et elle se sentait souvent épuisée. Le 4 octobre 2023, elle a donc décidé de demander de l’aide à sainte Thérèse de Lisieux et faire la neuvaine à sa sainte préférée. 

Des roses en signe de prières entendues

« J’avais besoin de plus d’employés pour soutenir la saison chargée et aider mes clients. J’ai prié pour avoir plus de sérénité et pour une meilleure prospérité », a déclaré Shaela au Catholic Review, le 21 novembre 2023. Elle était loin de s’imaginer que sa dévotion pour la sainte française allait à ce point la « sauver ». « Le neuvième jour, j’ai reçu plusieurs appels et messages de stylistes quittant un bar de brushing concurrent, et ils voulaient tous venir travailler pour moi », a-t-elle expliqué. 

Certains pensent aussi qu’en priant cette neuvaine, ils obtiendront non seulement la grâce demandée, mais aussi une rose, en signe que leurs prières ont été entendues. Dans le cas de Shaela, il y a eu plusieurs roses. La première a été celle d’une cosmétologue prénommée Jenna Rose qui a envoyé à la jeune femme un message sur Facebook assurant qu’elle était disponible pour travailler dans son salon tous les samedis du mois d’octobre. « Je me suis dit : c’est ma rose ! », s’est souvenue Shaela.

Mais lorsqu’elle est arrivée dans son salon un peu plus tard dans la journée, elle a découvert avec stupéfaction des petites roses roses dans un verre à la réception. Elle auraient été déposées par une lycéenne. Désormais, la mère de famille se dit encore plus inspirée par sainte Thérèse, dont la mère, sainte Zélie, travaillait elle-même, fabriquant de la dentelle et élevant ses filles.

Sainte Thérèse de Lisieux vue par les artistes :

Tags:
DévotionThérèse de Lisieux
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement