Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 22 juin |
Saint Thomas More
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Angélus : “Jésus nous invite à trouver le temps qui libère”

Anioł Pański z papieżem Franciszkiem 20.08.2023

ALBERTO PIZZOLI | AFP

Le Pape François, le 20 août 2023.

I.Media - publié le 15/10/23

Lors de l'Angélus du dimanche 1er octobre 2023, le pape François a invité les catholiques à trouver non pas du temps libre, mais du "temps qui libère", c'est-à-dire un temps que l'on choisit de consacrer à Dieu pour apprendre à l'aimer.

“Nous luttons souvent pour avoir notre propre temps libre, mais aujourd’hui Jésus nous invite à trouver le temps qui libère”, a déclaré le pape François lors de l’angélus qu’il a présidé place Saint-Pierre ce 15 octobre 2023. 

Méditant sur l’Évangile de ce dimanche, parlant d’un roi qui lance des invitations pour les noces de son fils, le Pape a expliqué que cette parabole était une image de Dieu qui “nous appelle à être avec lui, en nous laissant la possibilité d’accepter ou non l’invitation”. Dieu “ne nous propose pas un rapport de soumission, mais une relation de paternité et de filiation”, a-t-il ajouté. 

Cette relation exige le “libre consentement” de l’homme, a poursuivi le Pape, en citant saint Augustin : “Dieu t’a créé sans toi, il ne te sauvera pas sans toi”. Et d’assurer : “Ce n’est certainement pas parce qu’il n’en a pas la capacité – il est tout-puissant ! – mais parce que, étant amour, il respecte au maximum notre liberté. Dieu propose, il n’impose pas, jamais”. Et de lancer en sortant de ses notes : “Dieu est très respectueux de la liberté !”.

Libérer son temps pour Dieu

Le Pape s’est arrêté sur les invités qui répondent « non » au roi. “Combien de fois nous ne tenons pas compte de l’invitation de Dieu parce que nous sommes préoccupés par nos propres affaires”, s’est-il attristé. Il a alors mis en garde contre la recherche incessante du “temps libre” alors que “le temps qui libère” est celui qui est consacré à Dieu, qui “nous sauve du mal, de la solitude et de la perte de sens”. “Faire de la place” à Dieu  “en vaut la peine”, a promis François, invitant à le chercher dans la prière mais aussi dans la charité, “en tenant compagnie à ceux qui sont seuls, en écoutant ceux qui demandent de l’attention, en consolant ceux qui souffrent”, même si cela semble une “perte de temps”. 

Tags:
AngelusPape FrançoisPrière
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-ecrire-sans-vous-NONPOP.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement