Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 29 mai |
Sainte Ursule Ledochowska
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Le Rosaire, un pèlerinage qui nourrit l’âme et l’esprit

Le Pèlerinage du Rosaire Lourdes

© Sanctuaire ND de Lourdes / VINCENT Pierre

Mathilde de Robien - publié le 03/10/23

Depuis 115 ans, le pèlerinage du Rosaire attire une foule nombreuse autour de la fête de Notre-Dame du Rosaire instituée le 7 octobre. Cette année, ils sont 17.000 pèlerins à se réunir dès ce mercredi 4 octobre à Lourdes sur le thème "Venez bâtir l'Église !".

Un succès qui ne se dément pas. Chaque année, des milliers de pèlerins se rendent à Lourdes pour le Pèlerinage du Rosaire, créé par les Dominicains en 1908. Du 4 au 7 octobre 2023, ils ne sont pas moins de 17.000 personnes, venant des quatre coins de la France, à venir se ressourcer spirituellement auprès de la Vierge et de sainte Bernadette. Quelles sont les raisons d’un tel succès ? Pour le père Michel Daubanes, recteur du sanctuaire de Lourdes, la spécificité du Pèlerinage du Rosaire réside dans le souci de lier ressourcement spirituel et réflexion intellectuelle.

“On y vient pour Dieu, pour la Vierge, pour prier, pour boire la source de Bernadette”, souligne le frère Adrien Candiard, prieur du couvent de Notre Dame du rosaire, au Caire, et prédicateur du pèlerinage 2023. “On y vient pour retrouver les autres pèlerins, pour vivre ces quelques jours à l’image du Royaume de Dieu, où pour une fois les malades sont au centre ; on y vient pour former véritablement l’Église, c’est-à-dire le lieu où l’amour de Dieu est reçu et partagé.”

Le maillage de la famille dominicaine n’est pas étranger à cette importante mobilisation. Un maillage qui tient à une “présence multiple autour des confréries du Rosaire”, explique le frère Hugues-François Rovarino, directeur général du pèlerinage lors d’une conférence de presse dédiée à l’événement, comprenant les équipes du Rosaire (80.000 membres en France), les fraternités laïques, les religieux et religieuses, mais aussi les établissements catholiques liés à l’ordre des prêcheurs. Cette année, près de 2.700 élèves d’établissements sous tutelle dominicaine, du primaire au secondaire, s’apprêtent à rejoindre le pèlerinage.

Un pèlerinage qui nourrit l’âme…

Le pèlerinage est ponctué par des grands temps forts spirituels, tels que la messe quotidienne, la veillée pénitentielle du premier soir ou encore la grande procession mariale du deuxième soir. “C’est l’identité même des Dominicains que de vouloir aider à ce que le Seigneur touche les cœurs”, précise le frère Hugues-François Rovarino. L’accompagnement des frères dominicains, la présence des malades, le sanctuaire de Lourdes… Tout ceci permet une grande proximité avec le Seigneur et la Vierge Marie.

Une puissance libératrice qui fait revenir les pèlerins, comme en témoigne Véronique, venue au pèlerinage une première fois avec son mari qui venait de faire un AVC puis revenue pour elle-même : “Si tu as beaucoup de poids en toi, viens, car c’est ici que Marie et Jésus te libèrent”, confie-t-elle. En passant de lieu en lieu, de la grotte aux piscines, puis à la procession eucharistique, “on s’allège au fur et à mesure, que l’on ait la foi ou non”.

… et l’esprit

Le pèlerinage du Rosaire a le souci de nourrir à la fois l’âme et l’esprit. Durant les trois jours de pèlerinage sont ainsi proposées de nombreuses conférences, sur l’Église et sur le monde, mais aussi des témoignages, avec des intervenants de grande qualité. Les prédications, au cœur de la vocation de l’Ordre des prêcheurs, visent à accompagner la réflexion des pèlerins. “Le rôle du prédicateur n’est pas d’expliquer aux pèlerins, aux malades, aux hospitaliers, aux curieux, ce qu’ils doivent faire ou ce qu’ils doivent penser. C’est bien plutôt de trouver des mots justes pour aider chacun à comprendre ce qu’il vit là, dans la prière, dans l’amitié, dans le service, tous ces lieux où Dieu se donne”, précise le frère Adrien Candiard.

“Le pèlerinage du Rosaire, c’est une fête”

Pour le frère Hervé Jégou, prochain directeur général du Pèlerinage du Rosaire, le Pèlerinage du Rosaire est d’abord une fête. “Pourquoi les gens viennent-ils ? Car le Pèlerinage est une fête”, souligne-t-il. “Le Rosaire, à travers ses mystères joyeux, lumineux, et même douloureux puisqu’ils sont dépassés par les mystères glorieux, est une fête. Chacun vient avec ses souffrances, qui, au travers des mystères du Rosaire, sont transformées ici en joie. C’est une fête de la foi, de l’existence, de l’espérance.”

Une autre raison de se réjouir pour les pèlerins est la présence de Mgr François Bustillo, évêque d’Ajaccio, fait cardinal ce samedi 30 septembre par le pape François à Rome. Il présidera à Lourdes la messe du 5 octobre, sa première messe en France en tant que cardinal.

Ces grands pèlerinage font vibrer le sanctuaire de Lourdes :

Tags:
LourdesPèlerinageRosaire
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnairePOP-1.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement