Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 18 juin |
Saint Léonce de Tripoli
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Nigeria : prêtre depuis quelques mois, le père Charles a été abattu

Design-sans-titre-55.jpg

Capture twitter/ @AEDenFrance

Le père Charles Onomhoale Igechi était prêtre depuis moins d'un an.

La rédaction d'Aleteia - publié le 12/06/23

Le père Charles Onomhoale Igechi, prêtre de l'archidiocèse de Benin City, dans le sud du Nigeria, a été tué le 7 juin par des hommes armés. Jeune prêtre, il allait fêter le premier anniversaire de son sacerdoce le 13 août 2023.

Le père Charles Onomhoale Igechi, prêtre de l’archidiocèse de Benin City dans le sud du Nigeria, a été abattu par des hommes armés alors qu’il regagnait son poste de vice-principal au collège St-Michael à Ikhueniro, dans l’Etat d’Edo. Sa dépouille a été retrouvée dans une rue de Ikpoba Hill, dans le même Etat, a annoncé Mgr Augustine Akubeze, archevêque de Bénin City.

Mgr Akubeze s’est dit “très choqué” par la nouvelle de la mort du jeune prêtre, qui aurait dû fêter son premier anniversaire sacerdotal le 13 août prochain. “L’agence de sécurité compétente a été informée et travaille actuellement sur cet attentat”, a ajouté l’archevêque. “Nous prions pour que les auteurs de cet acte malveillant soient traduits en justice.”

Le père Charles est le 17e prêtre assassiné au Nigeria depuis 2006, et le deuxième depuis le début de l’année. En janvier 2023, le père Isaac Achi avait été brûlé vif lors d’une attaque de la résidence paroissiale de l’église catholique Saint-Pierre-et-Paul à Kafin-Koro, dans le centre du pays.

Le clergé catholique au Nigeria, pays le plus peuplé d’Afrique, est victime d’une série d’enlèvements et de meurtres par des bandes armées, principalement sur les routes du pays. En mars, la Conférence épiscopale nigériane a fait état de 81 prêtres attaqués dans le pays entre 2006 et 2023. Entre avril et mai 2023, trois religieux, dont le père Jude Kingsley Maduka, le père Chochos Kunav et le père Ralph Ogigba ont été enlevés, avant d’être libérés quelques jours plus tard. Les chrétiens sont les premières victimes d’un état sécuritaire incertain dans le pays, en proie au grand banditisme et aux attaques djihadistes du groupe Boko Haram.

Tags:
Chrétiens au NigeriameurtrePrêtre
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnairePOP-1.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement