Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 04 mars |
Saint Casimir
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Le Pape enjoint les chrétiens à s’ouvrir à « l’extraordinaire d’un amour gratuit »

Papież Franciszek przed modlitwą Anioł Pański w Watykanie

VINCENZO PINTO/AFP/East News

I.Media - publié le 19/02/23

« L’amour de Dieu est un amour toujours par excès, toujours au-delà des calculs, toujours disproportionné », a assuré le pape François à l’occasion de l’Angélus du 19 février 2023.

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour qu'Aleteia reste gratuit et pour faire rayonner l’espérance qui est en vous,
faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec déduction fiscale)

Devant la foule de fidèles rassemblés place Saint-Pierre à l’occasion de l’Angélus ce 19 février 2023, le pape François a commenté l’Évangile du jour dans lequel Jésus invite ses disciples à « tendre l’autre joue » lorsqu’on les gifle une première fois et « à aimer [leurs] ennemis ». Dans ces consignes « exigeantes » et qui semblent « paradoxales », le pape François a dit voir un appel de Dieu à dépasser « les pratiques habituelles et les calculs normaux dictés par la prudence ». Il l’a lui-même reconnu :

« Nous préférons n’aimer que ceux qui nous aiment pour éviter les désillusions, ne faire du bien qu’à ceux qui nous font du bien, n’être généreux qu’envers ceux qui peuvent nous rendre la pareille… et à ceux qui nous traitent mal, nous répondons sur le même ton ».

Mais pour le Pape, en maintenant cet équilibre « qui n’est pas chrétien », les « choses ne changent pas ». Et si « Dieu suivait cette logique, nous n’aurions aucun espoir de Salut », a-t-il ajouté. Or, « Dieu prouve son amour pour nous par le fait que le Christ est mort pour nous, alors que nous étions encore pécheurs ».

Le pape François a alors invité chacun à « sortir de la logique de l’intérêt personnel » et à ne pas « mesurer l’amour sur la balance des calculs ». C’est en cessant de répondre au mal par le mal que le monde changera, a-t-il fait comprendre. Et d’expliquer que c’est « cet amour qui transforme lentement les conflits, raccourcit les distances, surmonte les inimitiés et guérit les blessures de la haine ». Avant de conclure sa courte catéchèse, il a demandé à chacun de se poser cette question : « Est-ce que, dans ma vie, je suis la logique de la contrepartie ou celle de la gratuité ? ».

Tags:
AngelusPape François
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement