Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 27 novembre |
Saint Innocent d'Irkoutsk
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Revue de presse : Quand Russell Crowe rencontre les Gardes Suisses

Article réservé aux membres Aleteia Premium
Russel Crowe Rome

AFP

La rédaction d'Aleteia - publié le 19/10/22


Chaque jour, Aleteia vous propose une sélection d'articles de la presse internationale concernant l'Église et les grands débats qui préoccupent les catholiques à travers le monde. Les opinions et les points de vue exprimés dans ces articles ne sont pas ceux de la rédaction.

Mercredi 19 octobre 2022

1 – Quand Russell Crowe rencontre les Gardes Suisses
2 – Robert Sarah : « Le prêtre n’est pas un homme comme les autres »
3 – Il y a 150 ans naissait le Père Pankratius Pfeiffer, le Oskar Schindler de Rome
4 – Un footballeur irlandais victime d’insultes anti-catholiques en Angleterre
5 – Les saintes de l’Empire espagnol à l’honneur

1Quand Russell Crowe rencontre les Gardes Suisses

Russell Crowe n’en finit plus de revenir à Rome ! Après être resté de longues semaines cet été afin de tourner les scènes de son prochain film – dans lequel il incarnera le père Amorth, exorciste proche du Pape – le Néo-Zélandais était encore dans la Ville Éternelle en ce mois d’octobre. Sur Twitter, il partage ses pérégrinations et rencontres, ne manquant jamais de déclarer son amour pour la capitale italienne. Officiellement, celui qui connu sa célébrité pour son rôle dans Gladiator participe actuellement au Rome Film Festival, où il présente son nouveau film, The Greatest Beer Run Ever.

Reuters rapporte cependant qu’il s’est rendu aussi à une projection de son long-métrage en avant-première au Vatican, une séance organisée spécialement pour les Gardes Suisses. Ou plus exactement deux projections successives du film dans la petite salle de projection de 50 personnes. Le nouveau film de Crowe raconte comment un homme a réussi à livrer des bières au Vietnam pendant la guerre, et contient une scène dans laquelle joue un prêtre qui travaille au Vatican, le père Andrew Small, qui incarne un curé de paroisse. Après cette séance, Russell Crowe a fait un tour de la basilique Saint-Pierre, et a même pu contempler de près la célèbre Pietà de Michel-Ange, passant derrière le glace blindée qui la protège. 

Reuters, anglais

2Robert Sarah : « Le prêtre n’est pas un homme comme les autres »

Pour le cardinal guinéen Robert Sarah, ancien préfet de la congrégation pour le Culte divin, la crise actuellement traversée par l’Église catholique est d’abord une « crise sacerdotale ». Dans un entretien publié par la revue allemande Vatican Magazin, et dans le contexte des débats acrimonieux qui entourent le chemin synodal allemand, le cardinal Sarah estime que la perception de l’Église selon des critères de « structure externe et politique » fausse les débats.

Il constate une confusion croissante entre le rôle des prêtres, ce qui suscite des jalousies et des disputes, et répète qu’il n’est pas acceptable que les prêtres « prennent le rôle des laïcs en s’impliquant dans la politique au lieu de prêcher », ni que des laïcs essaient de reprendre les tâches du clergé. « Il y a la tête, les bras, les yeux, les oreilles….. Si les oreilles veulent jouer le rôle des jambes, le corps ne peut plus marcher ni entendre quoi que ce soit. Chacun doit être à sa place, dans son rôle, selon la définition de l’Église, en harmonie ».

Faisant référence aux débats sur la réforme de l’Église, le cardinal Sarah souligne le caractère sacré de l’Église. Par conséquent, a-t-elle dit, c’est le peuple qui doit se réformer lui-même. « L’Église, c’est nous, vous et moi, ensemble. Quand nous nous souillons, nous souillons l’Église », relève le cardinal avec gravité. Tout le monde a fait du tort à l’Église, et pas seulement les prêtres accusés d’abus, insiste-t-il. Inversement, le cardinal Sarah met en valeur le modèle de don sacerdotal offert par Jean Paul II, qui a assumé sa mission jusqu’au bout, jusqu’à l’humiliation de l’exposition publique de sa maladie.

« Un pape qui bave et ne peut parler qu’avec difficulté n’est pas présentable à la société. Mais en faisant cela, il a été crucifié avec le Christ. Les clous sont passés par les mains de Jésus comme ils sont passés par les mains de Jean Paul II. La lance qui a traversé le cœur de Jésus a traversé le cœur de Jean Paul II ». De cette façon, a-t-il dit, le pape mourant a montré que le sacerdoce ne consiste pas à « faire des choses » ou à « être utile », mais à conduire Dieu à travers la souffrance.

Info Catolica, espagnol

3ET AUSSI DANS LA PRESSE INTERNATIONALE…

Il y a 150 ans naissait le père Pankratius Pfeiffer, le Oskar Schindler de Rome

Le père Pankratius Pfeiffer est le seul Allemand à avoir donné son nom à une rue dans la Rome d’après-guerre : la dernière rue à gauche de la grande Via della Conciliazione avant la place Saint-Pierre.

katholisch.de, allemand

Un footballeur irlandais victime d’insultes anti-catholiques en Angleterre

Un joueur de football professionnel irlandais appelle à l’action l’autorité dirigeante du sport en Angleterre après avoir été victime d’insultes racistes et anti-catholiques lors d’un match à Sunderland.

Crux, anglais

Les saintes de l’Empire espagnol à l’honneur

Le Meadows Museum de Dallas consacre une exposition aux illustrations et gravures des saintes femmes de l’Empire espagnol, femmes courageuses et entreprenantes qui ont changé la face des Amériques par leur action. 

Alfa y Omega, espagnol

La suite est réservée aux membres Aleteia Premium

Vous êtes déjà membre ?

Gratuit et sans aucun engagement :
vous pouvez résilier à tout moment

et je bénéficie des avantages suivants

Aucun engagement : vous pouvez résilier à tout moment

1.

Accès illimité à tous les contenus « Premium »

2.

Accès exclusif à la publication de commentaires

3.

Publicité limitée aux partenaires de Aleteia

4.

Accès exclusif à notre prestigieuse revue de presse internationale

5.

Réception exclusive de la newsletter “La lettre du Vatican”

6.

550 monastères accueilleront vos intentions et les porteront dans leur prière quotidienne

Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes
Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes
Tags:
garde suisseirlandeRobert Sarah
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement