Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 20 août |
Saint Jean Eudes
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Un délégué pontifical pour assurer la gouvernance des Foyers de charité

foyer_de_charite_de_chateauneuf_de_galaure-11.jpg

Foyers de charité

Foyer de charité de Châteauneuf-de-Galaure.

La rédaction d'Aleteia - publié le 11/02/22 - mis à jour le 11/02/22

Le Dicastère pour les Laïcs, la Famille et la Vie vient de nommer le cardinal Jean-Pierre Ricard comme délégué pontifical pour assurer la gouvernance des Foyers de charité. Une décision qui fait suite aux révélations concernant les agissements du père Finet, qui avait accompagné Marthe Robin dans la fondation de l'œuvre. 

Les Foyers de charité, œuvre fondée par Marthe Robin, entame une nouvelle étape dans la réorganisation de sa gouvernance. Le cardinal Jean-Pierre Richard, archevêque émérite de Bordeaux, a été nommé délégué pontifical pour les Foyers de charité afin d’en assurer la gouvernance avec effet immédiat, indique un décret en date du 3 février 2022 du cardinal Kevin Farrell, préfet du Dicastère pour les Laïcs, la Famille et la Vie. Il sera assisté dans sa mission de Mgr Michel Dubost, évêque émérite de Evry-Corbeil-Essonnes, et Laurent Landete, directeur du collège des Bernardins, tous deux nommés vice-délégués pontificaux « pour seconder le délégué, et avec faculté d’agir, ensemble ou séparément, au nom du délégué ». 

L’ombre du père Finet

Le décret précise que le délégué pontifical a pour « mission de gouverner l’association, de manière temporaire, avec pleins pouvoirs de gouvernement ». Concrètement, son rôle est d’accompagner « les membres de l’association dans une relecture du charisme et une clarification de l’ecclésiologie qui sous-tend la vocation des Foyers, ainsi que dans une conséquente réforme de la vie, de la formation et du gouvernement de l’association au niveau statutaire ».

Depuis plusieurs années, l’œuvre des Foyers de charité s’est engagée dans un travail de réforme, notamment des modes de gouvernement au niveau international et au niveau local. Dans cette optique, en septembre 2019, le père Moïse Ndione, alors père modérateur, et le Conseil international des Foyers de charité, avaient décidé de missionner une commission de recherches pluridisciplinaire et indépendante sur le père Georges Finet. Rendues publiques en mai 2020, les conclusions de l’enquête ont révélé des « attitudes gravement déviantes au cours de confessions à l’encontre de jeunes filles majoritairement âgées de 10 à 14 ans » de la part du père Georges Finet, qui avait accompagné Marthe Robin dans la fondation des Foyers de charité. 

Un travail pour un nouvel élan pour les Foyers se met en place.

« Il y a une nécessité de définir l’équilibre entre le sacerdoce ministériel et le sacerdoce des baptisés afin de mieux réguler l’autorité », a indiqué Laurent Landete, qui accompagne l’œuvre depuis juillet 2021. « Face aux manquements et aux abus, le Saint-Siège a pensé juste de reprendre les choses en main ». La mesure semble être accueillie avec soulagement par les membres des Foyers de charité. « Je ne doute pas un instant que cet accompagnement renforcé de l’Eglise nous permettra de faire rayonner notre charisme en le précisant avec l’Eglise et pour le monde », précise pour sa part le père Moïse Ndione.

Dans un courrier adressé le jeudi 10 février 2022 aux membres des Foyers de charité, le père Moïse Ndione, qui assurait la mission de père modérateur depuis 2016, indique que le Conseil International et lui-même ont terminé leurs missions de modérateur et de conseillers. Un « travail pour un nouvel élan pour les Foyers se met en place », s’est-il félicité tout en redisant sa « confiance filiale envers l’Église notre mère ». 

Tags:
foyers de charite
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement