Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 10 août |
Saint Laurent de Rome
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Le Pape veut faire aboutir le « renouveau nécessaire » de l’Ordre de Malte

ORDRE DE MALTE

© Julian Kumar / Godong

I.Media - publié le 26/10/21 - mis à jour le 26/10/21

Le pape François a décidé de veiller personnellement à la réforme de l’Ordre de Malte en conférant tous les pouvoirs au cardinal Silvano Maria Tomasi, délégué spécial auprès de l’Ordre, pour y parvenir, peut-on lire dans une lettre publiée ce mardi 26 octobre par le Bureau de presse du Saint-Siège.

Le Pape continue de veiller personnellement à la réforme de l’Ordre de Malte et confère tous les pouvoirs au cardinal Silvano Maria Tomasi, délégué spécial auprès de l’Ordre, pour y parvenir, peut-on lire dans une lettre datée du 25 octobre 2021 et publiée le lendemain par le Bureau de presse du Saint-Siège. Le chef de l’Église catholique se félicite par ailleurs des mesures « positives » déjà prises dans le cadre du renouvellement spirituel et moral de l’Ordre.

Près de cinq ans après le déclenchement d’une grave crise en son sein, le pape François continue de s’impliquer personnellement dans la réforme de l’Ordre souverain militaire et hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem de Rhodes et de Malte, dit “Ordre de Malte”.

Il y a un an, il avait nommé Mgr Silvano Maria Tomasi délégué spécial auprès de l’Ordre pour suivre notamment le processus de mise à jour de la charte constitutionnelle de l’Ordre. C’est à celui qui depuis est devenu cardinal que le pape renouvelle dans sa lettre toute sa confiance dans sa tâche de réforme.

Le Pape lui demande ainsi d’organiser un « chapitre général extraordinaire », d’ »approuver » la charte constitutionnelle et le code de l’Ordre, « de renouveler le Conseil souverain selon les nouvelles normes » ou encore de « convoquer le Conseil composite de l’État pour l’élection d’un nouveau Grand Maître ».

Le pontife argentin confère en outre au cardinal Tomasi « tous les pouvoirs nécessaires pour trancher les questions qui pourraient se poser dans l’exécution du mandat ». Il autorise même son délégué spécial à déroger à la charte et au code de l’Ordre pour mener à bien sa mission.

En attendant la tenue de ce chapitre extraordinaire qui devra entériner le « renouveau nécessaire », le pape François décide par ailleurs de prolonger dans ses fonctions Fra’ Marco Luzzago. Le 8 novembre 2020, ce dernier avait été élu Lieutenant du Grand Maître de l’Ordre souverain de Malte, une charge qu’il devait remettre au bout d’un an.

Le Pape salue les premières mesures

Dans sa lettre au cardinal Tomasi, le pape François dit aussi avoir noté « les mesures positives prises dans le cadre du renouvellement spirituel et moral de l’Ordre, en particulier des membres profès ». Le pontife argentin fait ici référence à un certain nombre d’annonces avant l’été concernant la réforme de l’Ordre.

Le 9 juin dernier, le cardinal Tomasi avait communiqué sur la suppression dans la nouvelle constitution des « conditions de noblesse pour être élu » à des postes de responsabilité dans l’Ordre. Il avait par ailleurs assuré que les “chevaliers profès”, membres religieux laïcs qui dirigent l’institution, devraient à l’avenir faire vœu de pauvreté et seraient intégralement dévoués à leur mission au sein de l’Ordre de Malte.

Réaction positive de l’Ordre de Malte

Dans un communiqué réagissant à la lettre du pape, l’Ordre de Malte « se félicite de la décision du Saint Père et exprime son appréciation pour l’attention que le pape François porte à la vie spirituelle et institutionnelle de l’Ordre ».

« L’Ordre de Malte est convaincu que la décision du pape François accélérera le processus de réforme de la Charte et du Code constitutionnel, permettant à l’Ordre d’élire un Grand Maître dans un avenir proche, et de poursuivre sa mission de service aux pauvres et aux malades », détaille encore le communauté qui souligne la « pleine coopération » entre le Lieutenant du Grand Maître Fra’ Marco Luzzago et le cardinal Tomasi.

Un ordre millénaire présent dans 120 pays du monde

L’histoire de l’Ordre de Malte commence en Terre Sainte, en 1048, avec la fondation de la communauté religieuse des Hospitaliers de Saint-Jean. Ordre religieux et laïc de l’Église catholique depuis 1113 et sujet de droit international, il entretient des relations diplomatiques avec plus de cents États, ainsi qu’avec l’Union européenne et jouit d’un statut d’observateur permanent aux Nations unies.

Présent dans 120 pays, l’Ordre vient en aide aux personnes dans le besoin à travers des activités médicales, sociales et humanitaires. Sur son site, l’Ordre explique qu’il se compose de plus de 13.500 Chevaliers, Dames et Aumôniers. Quelque 80.000 bénévoles permanents travaillent à leurs côtés, ainsi que 42.000 employés, du personnel médical en majorité.

Tags:
Ordre de Malteréformes
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement