Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Ces ordres qui proposent aux laïcs de s’engager

MAN PARYING
By Stokkete | Shutterstock
Partager

Vivre au coeur du monde et puiser au quotidien à La source. Vivre parmi les autres mais être inondé au quotidien par Sa présence ? Et si, en tant que laïcs, vous vous engagiez autrement ? C’est ce que proposent les tiers-ordres : vivre pleinement sa vocation tout en étant recentré sur Dieu. Les tiers ordres ou une autre voie vers la sainteté.

Contrairement aux idées reçues, la vie consacrée n’est pas réservée à la seule vie religieuse.  Comme le rappelle le code de droit canonique, la vie consacrée est « la forme de vie stable par laquelle des fidèles (…) se donnent totalement à Dieu. » Et elle recoupe des réalités très diverses à l’image de l’histoire millénaire de l’Eglise. 

Ainsi, chacun est appelé à agir, là où il vit, sous la conduite de l’Esprit saint, comme un levain qui transforme le monde de l’intérieur. Les laïcs consacrés, les tertiaires, les oblats mais aussi les laïcs séculiers recentrent leur vie sur le Christ. Ils se nourrissent de la prière, de la lecture de la Parole de Dieu et des sacrements. Pourtant, ils restent dans leur milieu naturel de vie. Ils gardent leur travail. Et c’est justement au sein de cette vie ordinaire, à travers leur relations familiales, amicales, professionnelles, associatives ou encore dans leur quartier, qu’ils témoignent de l’Évangile.

Qu’est-ce qu’un tiers-ordre ?

Le tiers-ordre « séculier » constitue la troisième partie d’un ordre religieux (après les frères et les moniales). Il s’adresse aux laïcs qui, vivant dans le monde, veulent suivre la spiritualité de l’ordre auquel ils se rattachent. Pour eux, l’ordre offre une spiritualité dédiée et adaptée à la vie hors des murs d’une communauté religieuse.

Quel est le but de la vie consacrée ?

Ceux qui rejoignent un tiers-ordre peuvent surtout y trouver une aide à leur sanctification personnelle, par la pratique d’une vie chrétienne inspirée par la règle d’un ordre religieux. À la suite de Jésus qui a vécu au milieu des hommes, les laïcs consacrés vivent au cœur du monde avec les moyens du monde pour y faire progresser l’esprit de l’Évangile.

Comment un laïc peut avancer dans cette voie ?

Le tiers ordre apporte une réelle famille spirituelle. Il permet de participer naturellement à toute son œuvre commune, en compagnie des religieux. La pratique des sacrements et celle de la prière, spécialement la prière liturgique, font le quotidien des laïcs consacrés. L’étude de la doctrine, la compréhension de la règle de l’ordre, une formation théologique sont également des éléments de la pratique d’une vie chrétienne plus parfaite.

Comment devenir un laïc consacré ?

Chaque ordre religieux demande des dispositions différentes à la lumière de sa propre spiritualité et de sa tradition. Ce qui est le plus important, pour la personne qui se sent appelée, c’est son réel désir d’atteindre une perfection chrétienne. Celui qui rentre dans un tiers-ordre (ou une autre forme d’engagement séculier) connaît déjà un certain avancement sur la voie de la vie spirituelle.

Dans les premiers temps une formation est nécessaire afin d’approfondir la règle de l’ordre et de préparer sa consécration. Enfin, il ne faut jamais perdre de vue que l’entrée dans un tiers-ordre n’est pas une fin en soi. C’est le début d’une nouvelle vie, un vrai point de départ sur cette voie cachée vers la sainteté.

Si un appel résonne en vous, découvrez ces ordres qui vous attendent :

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]