Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 29 mai |
Aleteia logo
Décryptage
separateurCreated with Sketch.

La « cohérence eucharistique », une polémique redoutable

Article réservé aux membres Aleteia Premium
Joe Biden

© Olivier DOULIERY / AFP

Jean Duchesne - publié le 02/07/21

Une polémique redoutable tourmente ces temps-ci l’Église aux États-Unis : faut-il refuser la communion aux dirigeants politiques qui s’affirment catholiques — en premier lieu le président Joe Biden —, mais ne s’opposent pas à l’avortement.

Faut-il refuser la communion aux dirigeants politiques qui s’affirment catholiques — en premier lieu le président Joe Biden —, mais ne s’opposent pas à l’avortement, bien qu’ils assurent le désapprouver à titre personnel, et vont même jusqu’à soutenir des dispositions le facilitant ? Les arguments en faveur d’une mesure aussi radicale sont forts. Vatican II a rappelé que l’Eucharistie est « la source et le sommet » de la vie chrétienne et saint Jean Paul II l’a redit. Il s’ensuit que recevoir le Corps du Christ à la messe non seulement requiert l’adhésion à tout ce que professe l’Église, mais fonde et nourrit cette conviction. Dans ces conditions, ignorer délibérément tel ou tel enseignement du Magistère est incompatible avec la communion sacramentelle à la source même de la doctrine. Ceci vaut en particulier pour l’avortement et l’euthanasie, depuis toujours reconnus par l’Église comme crimes et péchés graves. Il ne peut être question de les accepter, même passivement, et encore moins de s’en faire complice.

En l’occurrence, l’épiscopat américain inscrit ce problème dans le cadre plus vaste d’une campagne de sensibilisation à la signification et aux enjeux de l’Eucharistie, car les pasteurs constatent que nombre de fidèles se sont habitués pendant la pandémie à se passer de la messe dominicale, ou tendent à considérer la communion comme une formalité, un rite banal d’intégration à la communauté rassemblée, sans préparation suffisante à une rencontre d’une intensité véritablement extraordinaire avec le Christ. Dans ces conditions, refuser l’hostie consacrée à des « célébrités » qui, sur des points de morale fondamentale, sont publiquement en désaccord pratique avec l’Église aurait une portée pédagogique, en soulignant la cohérence nécessaire entre la communion eucharistique et la communion dans la foi et les mœurs.

La suite est réservée aux membres Aleteia Premium

Vous êtes déjà membre ?

Gratuit et sans aucun engagement :
vous pouvez résilier à tout moment

et je bénéficie des avantages suivants

Aucun engagement : vous pouvez résilier à tout moment

1.

Accès illimité à tous les contenus « Premium »

2.

Accès exclusif à la publication de commentaires

3.

Publicité limitée aux partenaires de Aleteia

4.

Accès exclusif à notre prestigieuse revue de presse internationale

5.

Réception exclusive de la newsletter “La lettre du Vatican”

6.

550 monastères accueilleront vos intentions et les porteront dans leur prière quotidienne

Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes
Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes
Tags:
AvortementÉtats-UnisJoe BidenPolitique
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement