Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 20 juin |
Saint Silvère
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Liturgie : quels sont les quatre autres noms du temps ordinaire ?

priest

Pascal Deloche | Godong

Philip Kosloski - publié le 15/06/21 - mis à jour le 04/08/23

Période du calendrier liturgique, le temps ordinaire a acquis plusieurs noms au fil des siècles.

La plupart des temps liturgiques comme l’Avent, le Carême, Pâques et Noël, sont assez évidents à comprendre pour les fidèles : tous correspondent à une célébration particulière et mettent en avant des thèmes spirituels spécifiques. Contrairement à ces temps liturgies, il n’y a pas de fête particulière durant le temps ordinaire. Cette période, comme son nom l’indique, est la fraction de l’année liturgique qui reste lorsque l’on exclut les fêtes et autres temps de préparation à ces temps forts. Si elle est aujourd’hui appelée “temps ordinaire”, plusieurs noms ont été attribués à cette période au fil des siècles. 

1Le temps après l’Épiphanie

Dans le calendrier liturgique de l’Église catholique, un temps ordinaire suit la fête de l’Épiphanie, entre le 6 janvier et le début du Carême. On l’appelle donc le “temps après l’Épiphanie“.

2Le temps après la Pentecôte

De la même façon, la période qui suit la Pentecôte et qui dure jusqu’au premier dimanche de l’Avent est celle que l’on a le plus l’habitude d’appeler “temps ordinaire”. Ce nom reflète le désir de perpétuer le thème du Saint-Esprit durant cette longue période. 

Il est intéressant de noter que les chrétiens orthodoxes et certains catholiques des pays de l’est utilisent la couleur verte à la Pentecôte. Cela sert à symboliser l’action du souffle du Saint-Esprit et le renouvellement de l’esprit. Les prêtres catholiques romains continuent de porter le vert durant le temps ordinaire mais pas le jour de la Pentecôte. 

3Tempus per annum

In 1969, lors de la révision du calendrier liturgique, le nom latin du temps ordinaire était “Tempus per annum” ou bien “le temps de l’année”. Ce nom se prête à une interprétation plus générique et se concentre sur les événements de la vie du Christ. 

4Le temps ordinaire

Les traducteurs ont choisi de traduire le terme “Tempus per annum” en “temps ordinaire”. Le mot “ordinaire” s’oppose au caractère festif des autres temps du calendrier liturgique. La conférence des évêques américains (United-States Conference of Catholic Bishops) suggère l’explication suivante sur ce choix. 

Les saisons de Pâques et de Noël mettent en avant les aspects du mystère pascal tel que l’incarnation, la mort sur la croix, la résurrection et l’Ascension de Jésus Christ ainsi que la descente de l’Esprit saint à la Pentecôte. 

Les dimanches du temps ordinaire nous font traverser la vie du Christ. Ceci est le temps de conversion. Ceci est la vie du Christ. Le temps ordinaire est un temps de croissance et de maturation, durant lequel le mystère du Christ se renouvelle dans l’histoire. Le but vers lequel toute l’histoire se dirige est représenté par le dernier dimanche du temps ordinaire, la solennité de notre Seigneur Jésus Christ, roi de l’univers.

Les couleurs liturgiques et leur signification :

Tags:
AventLiturgie
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-exister-NONPOP.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement