Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 26 mai |
Aleteia logo
Perles du Web
separateurCreated with Sketch.

Exsulta, le sacré rosé des sœurs de Jouques !

WEB2-MERE-MAITIE-ABBAYE-DE-JOUQUES.jpg

Abbaye de Jouques

Mère Maïté.

Bérengère Dommaigné - publié le 22/04/21

Les sœurs de Jouques sont des viticultrices presque comme les autres. Elles lancent cette année une toute nouvelle cuvée de rosé, appelée “Exsulta”. Mais les restaurants sont fermés, et les salons annulés. Qu’à cela ne tienne, elles viennent de lancer une grande opération sur Internet et comptent bien écouler 9.000 bouteilles en prévision des apéritifs cet été.

L’abbaye Notre-Dame de Fidélité de Jouques (Bouches-du-Rhône) est idéalement située au cœur de la Provence sur une colline où les vignes s’étendent sur 7 hectares et bénéficient de l’appellation “Coteaux d’Aix en Provence”. Depuis leur installation à la fin des années 1960, les bénédictines vivent de leur prière et du travail de la vigne, produisant notamment deux vins rouges “Louange” et “Fidelis”. “Notre région est surtout connue pour son rosé”, relève néanmoins auprès de Aleteia sœur Maité, l’une des trois moniales responsable de la vigne. Alors en 2017, elles décident de s’y mettre et plantent “des cépages Grenache et Syrah sur près de deux hectares et demi”, raconte encore la sœur experte qui se fait aider par la communauté toute entière pour les gros travaux, notamment pendant les vendanges.

Nous avons goûté pour la première fois cette toute nouvelle cuvée à Pâques et ce vin nous a laissé dans la joie !

Trois ans plus tard, le travail a porté ses fruits et la nouvelle cuvée “Exsulta” est fin prête à être dégustée. Mais voilà que le virus mondial ferme restaurants et salons des vins, lieux traditionnels pour se faire connaître et écouler la nouvelle production. Qu’à cela ne tienne, il reste Internet et leurs amis de Divine Box dont les deux fondateurs, neveux d’une des moniales, ne sont jamais à court d’idées. Voila l’“Opération Rosé” lancée depuis ce jeudi 22 avril, avec l’objectif de 9.000 bouteilles à vendre d’ici lundi 26 avril, minuit.

Et il est comment ce rosé ? Belle robe rose pâle et note de fruits rouges en bouche, “il sera parfait pour les apéritifs cet été, car contrairement à nos vins rouges, ce n’est pas un vin de garde”, reprend la sœur Maité qui ne met pas en vente la totalité de son stock afin d’en proposer au magasin du monastère et aux visiteurs de passage. Et qu’en pensent les 45 sœurs de la communauté ? “Nous ne buvons du vin que les jours de fête, c’est donc à Pâques que nous avons goûté pour la première fois cette toute nouvelle cuvée et il nous a laissé dans la joie !”. Un rosé qui porte donc bien son nom. 

Tags:
Religieuxvin
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-ecrire-sans-vous-NONPOP.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement