Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 05 décembre |
Sainte Barbe
Aleteia logo
Art & Voyages
separateurCreated with Sketch.

L’Angélus « sonné », la prière qui commémore l’Annonciation

Igor Zvencom/Shutterstock

Marzena Devoud - publié le 24/03/21

Dans certains villages, les cloches des églises sonnent encore aujourd'hui trois fois par jour : le matin, le midi et le soir. Elles invitent à réciter l'Angélus, cette prière qui commémore l’Annonciation.

« Depuis des siècles, par la récitation de l’Angélus, la piété chrétienne rappelle chaque jour l’entrée de Dieu dans l’histoire des hommes. L’incarnation du Verbe et la Rédemption de l’homme sont étroitement liées à l’Annonciation, où Dieu révéla son dessein à Marie et trouva en elle, jeune comme vous, un cœur totalement disponible à l’action de son amour », disait Jean Paul II dans son message aux jeunes à l’occasion des JMJ le 29 juin 1999.

Chère aux papes, la prière de l’Angélus appelle les fidèles à commémorer le récit évangélique de l’Annonciation célébrée par l’Église ce 25 mars. Selon la tradition, elle se récite trois fois par jour : le matin, le midi et le soir, au son de la cloche qui tinte à chaque fois à trois reprises. Cet Angélus « sonné » perdure encore dans certaines régions en France comme en Europe. Chaque jour, à 6 heures du matin, à midi, et à 18 heures, les cloches de certains villages sonnent trois coups, suivis d’une sonnerie en volée.

Un édit du roi Louis XI

Sa tradition remonterait à 1090, lorsque le pape Urbain II exige pendant la première croisade de réciter l’Ave Maria dans toutes les églises du monde chrétien à midi, pour prier pour les croisés partis à Jérusalem défendre le tombeau de Jésus. Il en est ainsi jusqu’au début du XIIIe siècle quand le pape Grégoire IX, s’apercevant d’un certain ralentissement dans la récitation de l’Angélus, ordonne alors que la prière trois fois par jour soit de nouveau récitée, matin, midi et soir, à genoux et au son de la cloche.

En 1472 en France, un édit du roi Louis XI ordonne de faire sonner l’Angélus le matin, le midi et le soir afin de prier la Vierge et d’implorer la paix pour le royaume de France. La pratique des trois Angélus quotidiens et de la récitation des trois Ave Maria est officialisée en 1476. Depuis, elle se répand dans tout le christianisme occidental au XVIe siècle. Les cloches des églises appellent alors les fidèles à cesser leurs activités pour se tourner vers l’église ou le calvaire le plus proche et réciter l’Angélus. Et c’est toujours à ce rythme, encore aujourd’hui, que les communautés monastiques interrompent leurs activités pour quelques instants de prière, faisant mémoire du message de Dieu, transmis à la Vierge par l’archange Gabriel.

Voici le texte de la prière de l’Angélus :

L’ange du Seigneur porta l’annonce à Marie.
Et elle conçut du Saint-Esprit.
Je vous salue Marie,
pleine de grâce
Le Seigneur est avec vous,
vous êtes bénie entre toutes les femmes
et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie,
Mère de Dieu,
priez pour nous,
pauvres pécheurs
maintenant et à l’heure de notre mort.
« Voici la servante du Seigneur.
Qu’il me soit fait selon votre parole. »
Je vous salue Marie…
Et le Verbe s’est fait chair.
Et il a habité parmi nous.
Je vous salue Marie…
Priez pour nous, sainte Mère de Dieu.
Afin que nous devenions dignes des promesses du Christ.
Prions le Seigneur.
Que ta grâce, Seigneur notre Père,
se répande en nos cœurs ;
par le message de l’ange,
tu nous as fait connaître l’incarnation de ton Fils bien-aimé ;
conduis-nous, par sa passion et par sa croix,
jusqu’à la gloire de la Résurrection.
Par Jésus, le Christ, notre Seigneur.
Amen.

Tags:
angelusclochesPrière
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement