Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 04 mars |
Saint Casimir
home iconSpiritualité
line break icon

« Prions pour que les femmes participent davantage aux instances de responsabilité de l’Église »

Pape François - Publié le 08/10/20

Chaque mois, le pape François confie aux fidèles une intention particulière. En ce mois d’octobre, il les invite à prier pour que les fidèles laïcs soient davantage intégrés dans les instances de responsabilité de l’Église, en particulier les femmes.

« Les femmes sont généralement laissées de côté », regrette le souverain pontife dans son intention de prière du mois d’octobre. C’est pourquoi « nous mettons l’accent sur la présence laïque féminine ». Dans une vidéo mensuelle, le pape François adresse aux fidèles du monde entier une intention de prière. Ce mois-ci, il formule le vœu d’une présence féminine « plus incisive » dans les instances dirigeantes de l’Église.

Nous avons tous été baptisés laïcs.

Dans cette vidéo, le Saint-Père souligne le rôle des laïcs, qu’il considère comme de véritables protagonistes de l’annonce de l’Évangile : « Personne n’a été baptisé prêtre ni évêque. Nous avons tous été baptisés laïcs », souligne-t-il. Le pape François, qui a nommé plusieurs femmes à des postes de responsabilité dans l’Église depuis le début de son pontificat, insiste sur l’importance d’une présence non seulement laïque, mais également féminine. « Prions pour qu’en vertu du baptême, les fidèles laïcs, en particulier les femmes, participent davantage aux instances de responsabilité de l’Église, en évitant des formes de cléricalisme qui annulerait le charisme des laïcs », déclare-t-il.

Dans son exhortation apostolique Evangelii gaudium (La joie de l’Évangile), le Saint-Père plaidait déjà pour une meilleure prise en compte des revendications féminines : « Les revendications des droits légitimes des femmes, à partir de la ferme conviction que les hommes et les femmes ont la même dignité, posent à l’Église des questions profondes qui la défient et que l’on ne peut éluder superficiellement. » En 2016, il avait élevé au rang de fête liturgique le jour de Marie-Madeleine, aujourd’hui définie dans la nouvelle préface de la messe comme « l’apôtre des apôtres ».


POPE ANGELUS

Lire aussi :
L’Église et les femmes, antagonisme ou accord profond ?

Tags:
femmesPape FrançoisVatican
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
La rédaction d'Aleteia
Attention, ces saints vont prendre vie sous vos yeux !
2
Christine Pellen
GPA : mère génétique de 10 enfants, elle ne compte pas s’arrêter ...
3
LIBBY OSGOOD
Sandra Ferrer
Libby, la scientifique de haut-vol de la NASA devenue religieuse
4
Anne Bernet
Les 110 innocents des Lucs-sur-Boulogne, le plus horrible massacr...
5
LA BONNE MORT
Père Nathanaël Pujos
Que se passe-t-il au moment de la mort ?
6
WEB2-IRAK-IMEDIA
Hugues Lefèvre
Les cinq choses à savoir sur le voyage du pape François en Irak
7
BABY BOY
Mathilde de Robien
Ces prénoms de garçons qui portent en eux le sceau de Dieu
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement