Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!
Aleteia

Une neuvaine avec Padre Pio pour approfondir sa vie de baptisé

Guillaume POLI/CIRIC
Un fidèle tient une image de Padre Pio lors de l'ostension de son coeur à Notre-Dame à Paris, en 2018.
Partager

Grande figure de l’Eglise du XXe siècle, Padre Pio attire chaque année de nombreux pèlerins à San Giovanni Rotondo en Italie. Mais mis à part ses stigmates, le connaissez-vous vraiment ? Les Frères Mineurs Capucins nous invitent à découvrir pendant neuf jours une dimension toute autre de ce grand mystique.

« Ne te fatigue pas pour des choses qui engendrent de l’empressement, des troubles et de l’affliction. Une seule chose est nécessaire : élever l’esprit et aimer Dieu ». Maladies, déceptions sentimentales, solitude, divisions familiales, handicaps, décès, chômage… La liste des épreuves que nous pouvons rencontrer tout au long de la vie est bien longue. Et si nul d’entre nous n’est épargné, il est parfois bien difficile de continuer d’avancer vers le Seigneur avec Confiance et Fidélité.

Pour cela, le Bon Dieu envoie régulièrement sur Terre des témoins vivants de son Amour, des modèles de Foi et des exemples d’Abandon. Si Padre Pio est surtout connu pour ses stigmates et sa force de caractère, il est aussi l’incarnation même de la Prière et de la Charité. Sensible à la souffrance, il continue de rejoindre chacun d’entre nous dans nos difficultés et nos épreuves.

Deux conseils précieux pour toute la vie

En recevant les stigmates de la Passion, Padre Pio se voit cloué sur la Croix avec le Christ. Il accepte cette douloureuse mission avec tout l’Amour immense qu’il veut donner à Dieu et aux autres. Offert en holocauste comme une victime d’Amour, il témoigne de la toute-puissance de l’Amour de Dieu qui n’abandonne pas son peuple. Au-delà de ces blessures christiques dont il souffrira toute sa vie, ce jeune capucin souhaite surtout centrer sa vie sur deux dimensions bien spécifiques. En effet Padre Pio est aussi le saint de la Prière et de la Charité. Ainsi dans les épreuves comme dans les moments heureux, il nous donne deux conseils précieux à suivre toute notre vie : priez et aimez votre prochain !

Fidèle au principe d’ermitage auquel tout Capucin se plie, Padre Pio nous encourage à prier en communauté. Très touché par l’appel du Pape Pie XII, il crée ainsi en 1947 les premiers groupes de prières au cours desquels les membres peuvent réciter le chapelet pour des personnes en souffrance. La prière édifie les âmes et permet d’obtenir de nombreuses Grâces : elle est un chemin direct vers le Ciel. 

Padre Pio
Public Domain

Cette sensibilité à la souffrance, il la met également en pratique en faisant construire la Maison du Soulagement et de la Souffrance près de son couvent à San Giovanni Rotondo dans le sud de l’Italie. Profondément animé par l’amour de son prochain, Padre Pio donne à cet hôpital une double mission qui est celle de soigner toute personne dans son corps comme dans son âme. « Sans amour, un malade ne peut se rétablir », explique-t-il autour de lui.

Ainsi comme le précise Fère Eric Bidot, Frère Mineur Capucin en France, « Padre Pio est pour notre temps une icône de l’Amour de Dieu. Il est une synthèse du pauvre Frère qui prie et de l’homme qui met en acte la Charité. Sa véritable sainteté s’exprime dans son obéissance à l’Eglise, dans son désir d’accomplir l’œuvre de Dieu et non la sienne. » Capable de lire dans les cœurs et de comprendre les autres, il nous rejoint dans notre soif d’être accompagné par l’Eglise du Ciel.

La Neuvaine proposée sur Hozana du 15 au 23 Septembre nous permettra de découvrir Padre Pio par le biais de courts extraits de ses lettres sur différents aspects de la vie. En demandant son intercession, nous pouvons à notre tour décider de confier nos souffrances et nos difficultés au Seigneur en prenant modèle sur la vie de prière et de charité de ce grand Saint. Padre Pio nous encourage à devenir des témoins rayonnants et lumineux de l’Amour du Seigneur en remettant tout au Christ dans la prière et en nous tournant vers les autres. Rien n’est impossible à Dieu ! En acceptant de saisir la main qu’Il nous tend, de grandes et belles choses peuvent survenir dans notre vie. A nous de jouer la carte de la Confiance et de l’Abandon !