Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!
Aleteia

Sous le crayon de Fabiola, les saints ressemblent à des héros de Disney

Fabiola Garza
@courtesy of Fabiola Garza
Partager

Sur Instagram, la jeune génération catholique assume sa foi sans filtres. Parmi eux, Fabiola Garza, brillante illustratrice américaine chez Disney. Elle partage son amour pour le Christ en pleine lumière, beaux dessins à l’appui.

Depuis son smartphone, admirer de magnifiques héros de dessins animés et des saints en mode pop…Derrière ces illustrations, une jeune dessinatrice américaine qui travaille chez Disney. Passionnée depuis toujours par la narration visuelle, Fabiola Garza, jolie brune aux yeux pétillants et au sourire terriblement contagieux, cherche à communiquer avec grâce et beauté les émotions de ses héros, exprimées avec clarté et profondeur. De quoi donner du sens à chaque trait qu’elle dessine. En dehors de ses dessins pour la plus célèbre entreprise de production de dessins animés au monde, Fabiola crée également des dessins religieux, qu’elle partage sur son compte Instagram. La jeune femme qui habite en Floride est également auteur de L’histoire de saint Jean Paul II, un garçon qui est devenu pape. Rencontre.

Aleteia : Vous partagez votre foi sur les réseaux sociaux sans aucun filtre. Pourquoi ce choix ?
Fabiola Garza : Ma foi est au cœur même de qui je suis, donc elle se répand naturellement dans tout ce que je crée. Je ne peux pas m’empêcher de partager ce que j’aime ! Jésus nous a montré son amour sans crainte. Je sens qu’Il m’a appelée à le faire à travers les quelques talents qu’Il m’a donnés. Je veux partager avec d’autres jeunes ma vie au quotidien comme croyante.

Que voulez-vous leur transmettre exactement ?
Qu’ils ne devraient jamais être embarrassés de qui ils sont réellement et que la vie avec le Christ dans les hauts comme dans les bas du quotidien est une vraie joie !

Vous dessinez des personnages Disney. Comment refléter leur âme à travers le trait d’un crayon ?
Les dessinateurs de personnages sont par nature des acteurs, ou du moins ils devraient l’être ! J’essaie de me mettre à leur place, de jouer des poses particulières comme je pense qu’ils bougeraient eux-mêmes. J’ai un miroir devant lequel je teste toutes sortes d’expressions que je prends ensuite en photo. Ce n’est qu’après que je pose mon stylo sur du papier, ou mon stylet sur le moniteur, pour les faire vivre.

Mais il ne s’agit pas juste de dessiner le mouvement d’un personnage, il faut savoir exprimer ses émotions. Parfois, je me surprends à faire la même expression que mon personnage. Mes amis s’exclament alors : « tu as l’air tellement triste ! » ou « tu as l’air tellement en colère ! ». Je ne peux m’empêcher de ressentir ce que le personnage que je dessine ressent.

Il y a quelques années, avant de décrocher votre job pour Disney, vous étiez au chômage. Vous écriviez alors dans votre blog que malgré cette épreuve vous faisiez totalement confiance à Dieu…
Je m’accroche toujours au Seigneur, surtout dans les moments de souffrance. Quand vous êtes au fond, il ne reste que Lui, non ? Ma mère est très croyante, nous avons décidé à l’époque de réciter ensemble une neuvaine à saint Joseph pour que je trouve du travail. Et le dernier jour de la neuvaine, Disney m’a appelée…

Vous dessinez beaucoup de saints : saint Joseph, sainte Thérèse de Lisieux, saint Maximilien Kolbe, Mère Teresa… Qui sont-ils pour vous ?
Ils m’inspirent. Leur abandon et leur amour du Seigneur m’impressionnent et j’espère vivre un jour comme eux. Les saints sont à la fois mes amis et mes mentors. Je cours vers eux. 

Pourquoi les suivre ?
Je ressens une puissante connexion avec eux. Pourquoi ? Peut-être parce qu’ils ont vécu des difficultés similaires aux miennes… ? Je sais qu’ils se soucient profondément de moi dans ma faiblesse comme dans ma force. 

Vous avez écrit et illustré un beau livre pour enfants sur Jean Paul II. Vous avez réussi à le publier non sans difficultés. Pourquoi Jean Paul II est-il si important pour vous ?
Jean Paul II me fait pleurer. Je n’ai jamais eu la joie de le rencontrer, mais même à travers des vidéos de lui, je sens sa sainteté émaner. Je suis particulièrement touchée par sa jeunesse, peut-être parce que je l’ai découvert quand j’étais au collège. Comment un homme qui a enduré tant de souffrances a pu trouver le bonheur chez son Sauveur, en restant doux et audacieux à la fois ? C’est stupéfiant.

En plus, il était aussi un artiste ! Acteur et poète, ses passions sont si proches des miennes… Son histoire m’a tellement inspirée personnellement que je voulais la partager avec les enfants. Souvent c’est plutôt la fin de la vie des saints que nous connaissons et non leur chemin vers la sainteté. Pourtant ils ont tous été enfants, ils ont tous cheminé, ils ont connu toutes les étapes de la vie. J’aimerais aussi que les enfants soient connectés avec des saints de façon plus profonde, plus quotidienne, notamment en les rencontrant dans leur propre enfance. 

La preuve avec ces belles images des saints de Fabiola Garza à découvrir :

Sainte Lucie :

Sainte Thérèse de Lisieux :

Saint Miximilien Kolbe :

Saint Joseph de Cupertino :

La Vierge Marie :

Saint Martin de Porres :