Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!
Aleteia

Une église vieille de 1.300 ans découverte près du lieu de la Transfiguration

Israel Antiquities Authority
Partager

Des archéologues auraient retrouvé les vestiges d’une église byzantine vieille de 1.300 ans au pied du mont Thabor, qui, selon le Nouveau Testament, est le site de la Transfiguration de Jésus.

C’est une découverte à laquelle ils ne s’attendaient probablement pas. Alors qu’ils réalisaient des fouilles préalables à la construction d’une aire de jeux dans le village de Kfar Kama, en Basse Galilée (Israël), des archéologues de l’Autorité israélienne des antiquités (IAA) affirment avoir retrouvé une église datant de l’ère byzantine. « L’église, mesurant 12 mètres sur 36, comprend une grande cour, un narthex et une salle centrale », a détaillé l’un des chercheurs, Nourit Feig.

D’après le rapport, « la particularité de cette église est qu’elle possédait trois absides, alors que la plupart des églises de l’époque étaient caractérisées par une seule abside ». Les chercheurs pensent qu’elle faisait partie d’un monastère construit à la périphérie du village.

Des mosaïques encore visibles et un reliquaire

Au cours des fouilles, les archéologues ont découvert sur le sol de la nef et des bas-côtés quelques mosaïques, dont les motifs sont partiellement visibles. Elles forment des motifs colorés, de couleur rouge et bleu. La découverte la plus fascinante dans cette église est probablement celle d’un reliquaire contenant les ossements d’un saint. Pour l’heure, il n’est pas possible de déterminer de quelle partie du corps il s’agissait.

Depuis le début de l’ère byzantine, le mont Thabor, au pied duquel se trouve cette église, est un site sacré pour les chrétiens. Les Écritures le décrivent comme le lieu de la Transfiguration du Christ, racontée par les Evangélistes Marc (9, 1-10) et Matthieu (17, 1-9).