Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 10 mai |
Saint Jean d'Avila
home iconActualités
line break icon

Les Salésiens démarrent une spirale de solidarité au Pérou

ville de Cuzco au Pérou

Martin St-Amant | Creative Commons

Ville de Cuzco, au Pérou.

Sixtine Waché - Oeuvres Pontificales Missionnaires - Publié le 31/05/20

Alors que l’épidémie de Covid-19 atteint de manière viscérale les populations les plus pauvres au Pérou, la communauté salésienne de ce pays n’a pas hésité à déployer un plan d’urgence solidaire pour venir en aide aux plus démunis. Derrière ces religieux, une foule d’acteurs se sont engagés, comme le rapporte le père Humberto Chàvez à l’agence Fides. 

Depuis le début de la pandémie de Covid-19, la communauté salésienne péruvienne vit un élan missionnaire sans borne, par sa proximité avec les plus humbles et la multiplication des gestes concrets de solidarité. En quelques semaines, les religieux se sont tous retroussés les manches pour permettre à un maximum de familles d’avoir le nécessaire pour vivre. Au Pérou, comme dans beaucoup d’autres endroits dans le monde, le virus a en effet engendré la « diminution ou la cessation des activités économiques et la détérioration des petites entreprises », témoigne à l’agence Fides le père Humberto Chàvez, vicaire de l’Inspection de la Congrégation salésienne à Lima, capitale du pays.

Aide matérielle et alimentaire

Après avoir constaté que de nombreuses personnes se retrouvent sans revenus ni ressources financières, les Salésiens de Don Bosco se sont mis rapidement au travail : « Nous avons immédiatement organisé des groupes d’urgence pour aider les plus humbles et les marginalisés qui se trouvent dans les zones oubliées », explique le père Humberto Chàvez. Concrètement, la mission de ces petites unités est de pourvoir aux besoins des Péruviens dans le besoin en leur apportant une aide matérielle et alimentaire. Et pour appuyer financièrement cette initiative, une campagne « Je suis solidaire » a été lancée par la fondation Don Bosco, « pour faire face à une demande croissante », souligne le prêtre. 




Lire aussi :
Covid-19 : « L’Église n’a jamais reculé face aux tragédies qui tourmentent l’humanité »

Indispensable pour bon nombre de personnes, ce soutien indéfectible de la communauté des Salésiens a également permis, contre toute attente, de donner naissance à un élan de générosité encore plus grand pendant cette pandémie. Dans le sillage des fils et filles de Don Bosco, une foule d’organismes, telle que la banque alimentaire du Pérou, se sont joints à cette merveilleuse entreprise en donnant des denrées alimentaires supplémentaires. Une chaîne de générosité, qui s’est répandue bien au-delà de la sphère ecclésiale. 

Des denrées distribuées à plus de 1.000 km de Lima

Après plusieurs semaines, on peut dire que le formidable engagement des Salésiens et de ces différents acteurs porte ses fruits ! En plus de la ville de Lima, le père Humberto Chàvez et son équipe sont parvenus à ravitailler les populations résidant à San Juan de Lurigancho, Chosica, Breña, Callao ainsi que dans les périphéries de la ville de Piura, située à plus de 1.000 kilomètres de la capitale. Soutenues matériellement, ces millions de personnes ont aussi bénéficié du soutien spirituel de la communauté de Don Bosco. 

L’apostolat que vivent les Salésiens du Pérou nous rappelle ce à quoi chaque baptisé aspire dans la mission que lui confie le Christ : faire le bien autour de lui, en témoignant de l’amour de Dieu par ses paroles, ses gestes, ses sourires, ses prières et son dévouement. Il s’agit « selon nos possibilités, de continuer d’aider ceux qui vivent dans des conditions difficiles », rappelle humblement le vicaire de l’Inspection de la Congrégation salésienne à Lima.

Prenez part à la mission d’évangélisation avec les OPM


ville de Cuzco au Pérou

Lire aussi :
Au Pérou, des missionnaires au service de jeunes handicapés rejetés de la société

Tags:
don boscomissionOPMperou
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Steuben_-_Mort_de_Napoleon.jpg
Agnès Pinard Legry
Napoléon s’est-il réconcilié avec Dieu avant de mourir ?
2
Mathilde de Robien
Ces cadeaux de confirmation auxquels vous n’aviez pas pensé
3
MADAME ELISABETH
Mathilde de Robien
Que faut-il encore pour qu’Elisabeth de France soit déclarée bien...
4
WEB2-INDIA-FUNERAL-COVID-AFP-075_makhija-notitle210430_npA5k.jpg
Agnès Pinard Legry
Inde : les « anges de la miséricorde », un rempart de dignité fac...
5
Agnès Pinard Legry
Enlèvements à Haïti : « Un des ravisseurs nous a demandé de prier...
6
Mathilde de Robien
Les trois résolutions de sainte Thérèse à la veille de sa premièr...
7
Mgr Dieudonné Nzapalainga - archevêque de Bangui
Timothée Dhellemmes
[Vidéo] Le combat du « cardinal courage » pour la paix en Centraf...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement