Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!
Aleteia

Des milliers de jeunes se placent sous la bannière de Jeanne d’Arc

Diocèse d'Orléans.
Partager

Si la pandémie de covid-19 et le confinement ont obligé la ville d’Orléans à reporter les fêtes johanniques à l’automne, la pastorale des jeunes du diocèse a décidé de marquer le coup en réalisant un portrait géant de Jeanne d’Arc…grâce à plus de 1.600 photos de jeunes. Ce dernier, imprimé sur une bâche de 8 mètres de haut, vient d’être installé devant la cathédrale d’Orléans.

Jeanne d’Arc, icône de la jeunesse d’aujourd’hui ? C’est en tout cas ce que compte démontrer la pastorale des jeunes du diocèse d’Orléans. Alors que cette année marque le centenaire de la canonisation de Jeanne d’Arc, la pandémie de covid-19 et le confinement ont bouleversé l’agenda des festivités. « Nous avions prévu un parcours à destination des jeunes autour de la sainteté et de la figure de Jeanne qui est un modèle d’exemplarité », explique à Aleteia Tiphaine Verley, chargée de communication au sein du diocèse. « Malheureusement tout est tombé à l’eau avec la crise sanitaire ».

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=BxND5Av04l8%5D

Mais qu’à cela ne tienne ! « Confinement ou pas, nous avons voulu montrer que chaque jeune pouvait se placer sous la bannière de Jeanne d’Arc et suivre, à sa suite, le Christ », précise Tiphaine Verley. « Je me suis souvenu de ce qu’avait fait la Conférence des évêques de France (CEF) en figurant le visage du Christ grâce à des photos de 1.001 migrants ». La pastorale des jeunes a ainsi relayé un appel auprès des aumôneries, des établissements scolaires, des mouvements de jeunesse, des scouts etc afin de demander à chaque jeune d’envoyer une photo de son visage.

Si le travail de récupération des photos et le montage a été long et fastidieux, le résultat est saisissant : le portrait de Jeanne d’Arc apparaît grâce à quelque 1.600 clichés envoyées par des jeunes. « Nous voulions une figure un peu pop de Jeanne, d’où la couleur turquoise, la couronne couleur framboise et les rayons jaunes. C’est une manière de saluer la joie de la sainteté ! », résume la chargée de communication.

Le visuel, imprimé sur une bâche de 8 mètres de haut et de 3,5 mètres de large, va être dévoilé ce 8 mai et installé sur le portail principal de la cathédrale d’Orléans. « C’est un beau symbole », résume Tiphaine Verley. « J’espère que chacun s’y retrouvera et qu’il inspirera la jeunesse ! ».