Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !
Aleteia

Le lourd tribut des prêtres du monde entier face à l’épidémie de covid-19

Bruno Valentin
Partager

Parce que leur mission les pousse à se mettre au service des plus fragiles, les prêtres sont touchés par l’épidémie de covid-19. En Italie, au moins 79 d’entre eux sont morts depuis le début de l’épidémie. Le seul diocèse de Bergame compte 24 prêtres morts du coronavirus. La France compte ses premières victimes.

Se mettant inlassablement au service des autres de par leur ministère, les prêtres font partie des victimes du covid-19. Certains auront servi et accompagné ceux dont ils avaient la charge jusqu’au bout. En France, au moins cinq prêtres sont morts du covid-19. Le père Marc Frasez, 74 ans, curé de la paroisse Saint-Germain-de-Paris de Fontenay-le-Fleury (Yvelines), est décédé dans la nuit du jeudi 26 au vendredi 27 mars du covid-19. »Il s’apprêtait à prendre sa retraite l’an prochain après de longues années au service », précise le diocèse des Yvelines.

En Ardèche, le père Marcel Saby, dont la santé était déjà fragilisée par une longue maladie, est décédé du covid-19. Ordonné en 1966, il avait passé plus de cinquante années tournées vers les autres. Un autre prêtre, le père Pierre Sauvage s’est éteint, mercredi 25 mars, au CHU de Limoges où il était hospitalisé depuis quelques jours. Il avait 85 ans. Successivement prêtre ouvrier, aumônier des prisons puis aumônier du Comité Catholique Contre la Faim et pour le Développement (CCFD), il était une figure de l’action solidaire dans le Limousin. Le père Roger Giraud, doyen du diocèse de Lyon, qui allait fêter ses 101 ans dans quelques jours est également décédé du covid-19 à la maison de retraite Louise Thérèse à Écully le dimanche 29 mars. Il avait fêté l’année dernière ses 70 ans d’ordination. Le diocèse de Pontoise a également perdu un prêtre, le père Tomas Kapingala, curé de Magny-en-Vexin. Il était âgé de 64 ans.

Toujours en France, deux religieuses de la congrégation des Filles de Jésus, à Plumelin (Morbihan) sont décédées du covid-19, d’après les informations de Ouest-France. Dans la Drôme, trois des neuf frères du couvent des Capucins à Crest ont été emportés par le covid-19. Si la présence des ces religieuses et religieux est moins visible que celle des prêtres diocésains, elle n’en demeure pas moins essentielle pour le monde qu’ils nourrissent de leur prière.

Mais l’Italie est le pays européen dont les prêtres paient le plus lourd tribu. Au moins 79 prêtres diocésains italiens sont morts du coronavirus, indique le journal de la Conférence épiscopale italienne, Avvenire, dans un dernier bilan. Un chiffre qui ne prend pas en compte les religieux, religieuses et missionnaires qui ont également perdu la vie à cause de l’épidémie de covid-19.

Le diocèse de Bergame, dans le nord du pays, est toujours le plus touché avec 24 prêtres morts, dont un évêque. Don Savino Tamanza, 73 ans, Don Battista Mignani, 74 ans, Don Alessandro Longo, 87 ans, Don Evasio Alberti, 86 ans, Don Fausto Resmini, 67 ans, Don Giuseppe Berardelli, 72 ans, Don Giancarlo Nava, 70 ans… Leurs noms s’égrènent dans une longue et douloureuse litanie. Le plus jeune avait 45 ans et le plus âgé 104 ans.

En Espagne, le père Manuel García Barrio prêtre du diocèse de Getafe à Madrid (Espagne) est le premier prêtre diocésain à mourir du covid-19 dans le pays. Âgé de 76 ans il est mort à l’aube du mercredi 25 mars,  solennité de l’Annonciation du Seigneur.