Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!
Aleteia

Le père Preynat condamné à cinq ans de prison ferme

Partager

Jugé pour agressions sexuelles sur mineurs de moins de 15 ans, Bernard Preynat a été condamné ce lundi 16 mars à cinq ans de prison ferme par le tribunal correctionnel.

En raison de l’épidémie de coronavirus, c’est dans un palais de justice fermé au public et à la presse que le jugement de Bernard Preynat a été rendu. Jugé pour agressions sexuelles sur mineurs de moins de 15 ans, Bernard Preynat, 75 ans, a été condamné à cinq ans de prison ferme. Le jugement du tribunal correctionnel n’ordonne pas de mandat de dépôt, selon l’avocat de l’ancien prêtre, Me Frédéric Doyez. Cette peine est inférieure aux réquisitions du ministère public qui avait réclamé au moins huit ans de prison pour le prévenu lors de son procès en janvier.

30 ans après les derniers faits connus (1991)

Pour mémoire, c’est en mai 2015 que le cardinal Barbarin signait un décret mettant fin aux missions paroissiales du père Preynat, quelques mois après le signalement d’Alexandre Hezez, une ancienne victime. Au mois d’août, il était suspendu de tout ministère pastoral et un mois plus tard les victimes déposaient une plainte qui aboutissait à sa mise en examen et sa garde à vue en janvier 2016. En parallèle, un procès canonique a été ouvert devant le tribunal ecclésiastique du diocèse de Lyon. L’ex-prêtre Bernard Preynat a été renvoyé de l’état clérical en juillet 2019.