Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !
Aleteia

Le témoignage des martyrs est une « bénédiction » pour le peuple de Dieu

POPE AUDIENCE
Antoine Mekary | ALETEIA | I.MEDIA
Partager

Le martyre demeure une constante de l’histoire de l’Église, et le « témoignage » de ceux qui souffrent est une « bénédiction » pour les chrétiens, a affirmé le pape François ce mercredi 11 décembre. Il a comparé la situation actuelle des martyrs du monde entier à celle de l’apôtre Paul, mort à Rome vers 64.

« Aujourd’hui, dans le monde et en Europe, tant de chrétiens sont persécutés et donnent leur vie pour leur foi », a affirmé le pape François lors de son audience générale salle Paul VI, ce mercredi 8 décembre. Leur martyre est une constante dans la vie chrétienne, a-t-il martelé en sortant de son texte original. Il a aussi dénoncé le martyre aux gants blancs, celui subi par les « personnes qui sont laissées de côté, les marginalisés ». Ces martyrs sont le « signe que nous allons sur la voie qui mène à Jésus ». Leur témoignage est une « bénédiction » du Seigneur, a-t-il assuré.

Le pape François a continué sa catéchèse dédiée aux Actes des Apôtres. Le passage du jour portait sur l’emprisonnement de saint Paul lors de son retour à Jérusalem. L’apôtre Paul était un « évangélisateur plein d’ardeur » enseignant la persévérance et « témoin souffrant du Ressuscité », a par ailleurs salué le souverain pontife. Prenant alors en exemple les pèlerins catholiques ukrainiens reçus en audience un peu plus tôt dans la matinée, le successeur de Pierre a salué ceux qui « n’ont pas négocié leur foi ».

Regarder la vie « du point de vue du ciel »

Après sa catéchèse, le chef de l’Église catholique a incité les pèlerins de langue française à demander « au Seigneur, en ce temps de l’Avent, de raviver » la « foi au Christ qui vient nous sauver ». Cette période de l’Avent, a-t-il par ailleurs expliqué aux pèlerins anglophones, doit être un « chemin fécond » pour arriver jusqu’à la fête de la Nativité et accueillir le « Nouveau-né sauveur du monde ».

Se tournant ensuite vers les pèlerins de langue arabe, le souverain pontife a recommandé « de ne pas avoir peur » et de « maintenir » leur foi vive face à toutes les épreuves qu’ils peuvent subir. Il les a exhortés à « être audacieux pour le Christ, certains que ni les tribulations, ni l’angoisse, ni la persécution ne peuvent nous séparer de Son amour ».

Le 10 décembre, a été célébrée la mémoire de la bienheureuse Notre Dame de Lorette, sainte patronne des pilotes et des voyageurs aériens, a par ailleurs rappelé l’évêque de Rome. Le 8 décembre dernier a été entamé l’année jubilaire qui lui est dédiée et qui s’achèvera le 10 décembre 2020. « Je vous souhaite à tous d’apprendre à regarder la vie d’en haut, du point de vue du ciel, pour voir les choses avec les yeux de Dieu, à travers le prisme de l’Évangile », a-t-il ajouté.

Les 10 déclarations du pape François qui ont marqué 2018 :