Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Le témoignage des martyrs est une « bénédiction » pour le peuple de Dieu

POPE AUDIENCE
Antoine Mekary | ALETEIA | I.MEDIA
Partager

Le martyre demeure une constante de l’histoire de l’Église, et le « témoignage » de ceux qui souffrent est une « bénédiction » pour les chrétiens, a affirmé le pape François ce mercredi 11 décembre. Il a comparé la situation actuelle des martyrs du monde entier à celle de l’apôtre Paul, mort à Rome vers 64.

« Aujourd’hui, dans le monde et en Europe, tant de chrétiens sont persécutés et donnent leur vie pour leur foi », a affirmé le pape François lors de son audience générale salle Paul VI, ce mercredi 8 décembre. Leur martyre est une constante dans la vie chrétienne, a-t-il martelé en sortant de son texte original. Il a aussi dénoncé le martyre aux gants blancs, celui subi par les « personnes qui sont laissées de côté, les marginalisés ». Ces martyrs sont le « signe que nous allons sur la voie qui mène à Jésus ». Leur témoignage est une « bénédiction » du Seigneur, a-t-il assuré.

Le pape François a continué sa catéchèse dédiée aux Actes des Apôtres. Le passage du jour portait sur l’emprisonnement de saint Paul lors de son retour à Jérusalem. L’apôtre Paul était un « évangélisateur plein d’ardeur » enseignant la persévérance et « témoin souffrant du Ressuscité », a par ailleurs salué le souverain pontife. Prenant alors en exemple les pèlerins catholiques ukrainiens reçus en audience un peu plus tôt dans la matinée, le successeur de Pierre a salué ceux qui « n’ont pas négocié leur foi ».

Regarder la vie « du point de vue du ciel »

Après sa catéchèse, le chef de l’Église catholique a incité les pèlerins de langue française à demander « au Seigneur, en ce temps de l’Avent, de raviver » la « foi au Christ qui vient nous sauver ». Cette période de l’Avent, a-t-il par ailleurs expliqué aux pèlerins anglophones, doit être un « chemin fécond » pour arriver jusqu’à la fête de la Nativité et accueillir le « Nouveau-né sauveur du monde ».

Se tournant ensuite vers les pèlerins de langue arabe, le souverain pontife a recommandé « de ne pas avoir peur » et de « maintenir » leur foi vive face à toutes les épreuves qu’ils peuvent subir. Il les a exhortés à « être audacieux pour le Christ, certains que ni les tribulations, ni l’angoisse, ni la persécution ne peuvent nous séparer de Son amour ».

Le 10 décembre, a été célébrée la mémoire de la bienheureuse Notre Dame de Lorette, sainte patronne des pilotes et des voyageurs aériens, a par ailleurs rappelé l’évêque de Rome. Le 8 décembre dernier a été entamé l’année jubilaire qui lui est dédiée et qui s’achèvera le 10 décembre 2020. « Je vous souhaite à tous d’apprendre à regarder la vie d’en haut, du point de vue du ciel, pour voir les choses avec les yeux de Dieu, à travers le prisme de l’Évangile », a-t-il ajouté.

Les 10 déclarations du pape François qui ont marqué 2018 :
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]