Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!
Aleteia

La célébration de la bienheureuse Vierge Marie de Lorette inscrite dans le calendrier liturgique

LORETO
Catherine Leblanc / Godong
Partager

Un décret signé du cardinal Robert Sarah, préfet de la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements, inscrit désormais la célébration de la bienheureuse Vierge Marie de Lorette dans le Calendrier romain général. Cette fête sera célébrée chaque 10 décembre, jour où Notre-Dame de Lorette est fêtée dans son sanctuaire italien des Marches.

Le sanctuaire marial de Lorette, situé aux abords de la mer Adriatique, est célèbre dans le monde entier pour abriter la ‘Maison sainte’, celle où la Vierge Marie reçut l’Annonciation de l’archange Gabriel. Ici, écrit le cardinal Sarah, les saints et des bienheureux ont répondu à leur vocation, les malades ont demandé la consolation dans la souffrance, le peuple de Dieu a commencé à « louer et supplier » la Vierge. Pour ces raisons, le pape a décrété que la mémoire facultative de la Bienheureuse Vierge Marie de Lorette soit inscrite dans le calendrier romain le 10 décembre, jour de la fête à Lorette, et célébrée chaque année.

« Imiter les vertus » de la Vierge

Cette célébration “aidera tout le monde“, en particulier les familles, les jeunes, les religieux et les religieuses, à “imiter les vertus“ de celle qui a été disciple “parfaite“ de l’Évangile, la Vierge Marie. En concevant le Christ, elle “nous a également accueillis chez elle“, souligne le haut prélat guinéen.

DOMEK MARYI W LORETO
Rabanus Flavus/Wikipedia | CC BY-SA 2.5

Le pape François s’était rendu le 25 mars dernier au sanctuaire de Lorette, jour de la solennité de l’Annonciation du Seigneur. Le monde, avait lancé le chef de l’Église catholique, a besoin de personnes “à l’école de Marie” capables d’accueillir l’Évangile « sans réserve ». Le successeur de Pierre y avait également signé l’exhortation apostolique post-synodale, rédigée suite au synode d’octobre 2018 sur ‘les jeunes, la foi et le discernement vocationnel’.

Quand les grands saints prient Marie :