Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

L’Avent avec Aleteia #jour 2 : noter ses trois « petits plaisirs » du jour

WOMAN
GaudiLab - Shutterstock
Partager

Chaque jour de l’Avent, Aleteia vous propose de devenir disciple du Christ en renouvelant votre cœur en un cœur plus aimant. Chaque semaine sera l’occasion de faire un pas vers plus de prière (dimanche), plus de gratitude (lundi), plus de bienveillance envers son prochain (mardi), plus d’émerveillement devant la Création (mercredi), plus de charité envers les plus démunis (jeudi), plus de sobriété (vendredi), et plus d’attention à notre maison commune (samedi). Aujourd’hui, Aleteia vous invite à vous exercer à la gratitude.

Exercer n’est pas un mot choisi au hasard. La gratitude se pratique facilement, sans effort et avec joie à condition de s’y entraîner régulièrement. « Si vous voulez acquérir la vertu de gratitude, il est nécessaire de répéter une multitude de fois de petits exercices, pour que celle-ci s’imprime en vous, un peu comme la musculation », compare le père Lionel Dalle, auteur du livre Le miracle de la gratitude (Emmanuel). Les « trois kifs par jour » sont un exemple de petit exercice que vous pouvez commencer dès aujourd’hui : notez, sur un carnet qui deviendra votre « carnet de gratitude », les trois plus beaux moments de la journée, soit trois raisons de ressentir de la gratitude.

Lire aussi : La gratitude, un formidable outil d’évangélisation ?

L’objectif est de relire ces moments selon trois étapes : se souvenir, ressentir et remercier. Cela peut être la température parfaite de votre thé ce matin, ce déjeuner sympathique avec vos amis ou la beauté d’un paysage. Dans tous les cas, prenez le temps de vous émerveiller et de vous laisser habiter par la gratitude. Vient ensuite le moment de remercier l’auteur de ses bienfaits. Cette attitude transforme notre manière de voir le monde, nous sommes plus enclins à remarquer les cadeaux qui nous sont faits chaque jour. Elle transforme également nos relations avec notre entourage et avec Dieu. « En nous tournant davantage vers les autres et vers Dieu, la gratitude nous rend meilleurs », remarque Lionel Dalle. Alors exerçons-nous, durant ce temps de l’Avent, afin qu’à Noël notre cœur soit prêt à rendre pleinement grâce pour la naissance du Sauveur.

Lire aussi : L’Avent avec Aleteia #jour 1 : « Demeurer là comme une statue », c’est déjà prier

A voir aussi : les conseils des grands saints pour pratiquer la gratitude
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]