Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Dimanche 29 novembre |
Bienheureux Bernardo Francisco de Hoyos
home iconActualités
line break icon

Marie Laforêt, derrière ses "yeux d'or", une foi chevillée au corps

© Creative Commons Attribution

Marie Laforêt en 1994 à la Mostra de Venise.

Domitille Farret d'Astiès - Publié le 07/11/19

Décédée le 2 novembre 2019, Marie Laforêt a séduit plusieurs générations tant par ses interprétations artistiques que par son originalité et sa grande liberté de ton. Ses obsèques ont été célébrées le 7 novembre 2019. Dans une émission diffusée par la télévision suisse, elle se confiait sur sa foi.

« Je n’aime pas le bruit. […] Mon idée première était d’être carmélite, comme quoi une chose peut en entraîner une autre ». Ces mots inattendus ont été prononcés par Marie Laforêt, décédée le 2 novembre 2019 à l’âge de 80 ans. Ses obsèques ont eu lieu ce jeudi 7 novembre à l’église Saint-Eustache (Paris), suivies d’une inhumation dans l’intimité. Au cours d’un entretien avec le journaliste suisse Jacques Huwiler, dans une émission du 21 octobre 1990, on découvre, au-delà de la brillante interprète de « Il a neigé sur yesterday » et des « Vendanges de l’amour », et au-delà de l’actrice qui joua Marge au côté d’Alain Delon et de Maurice Ronet dans Plein soleil, une personnalité sensible où se mêlent une douce ironie et une forte spiritualité.

Une image de la religion « gentille et spirituelle »

Curieux personnage en effet que celui de Marie Laforêt, joliment surnommée « la fille aux yeux d’or » depuis son apparition dans le film La Fille aux yeux d’or (1961), inspiré d’un roman de Balzac. Et il faut dire que ses grands yeux verts aux reflets mordorés ne laissaient pas indifférents. Cette icône des années 1960 confie avoir été à l’âge de 14 ans « très impressionnée » par le style de Thérèse d’Avila et celui de saint Jean de la Croix. Elle s’était d’ailleurs à l’époque escrimée à traduire Le château intérieur de Thérèse d’Avila.

Catalane d’origine, « très flamenco de cœur », selon ses propres mots, celle qui affirmait son « côté castagnettes et tango » résidait en Suisse, une région qu’elle décrit comme son « couvent intérieur ». Évoquant son enfance, elle dépeint la présence de la religion au sein de sa famille comme « forte et en même temps non pesante ». « Elle était légère, elle était drolatique ». L’humour de son père lui donne alors « une idée de la religion gentille et spirituelle ». Le rire frais et aérien qui accompagne ses paroles semble illustrer ce souvenir avec à-propos. Au journaliste qui lui lance, « Vous qui êtes si j’ai bien compris catholique convaincue ? », elle répond sans ambages : « Oui… Mais je n’ai pas honte, je n’ai pas honte du tout ». Et livre une anecdote amusante : l’unique fois où elle a sablé le champagne toute seule, c’est quand elle a appris l’élection de Karol Wojtyla sur le trône de saint Pierre. « Croire me fait rire, me rend gaie, me rend libre », a-t-elle affirmé un jour. Une formule qui illustre son appétit pour la vie et son goût de l’essentiel.

En images : ces vedettes de la musique saisies par le Christ

Cet article a été modifié le 08/11/2019 à 09h22. 

Tags:
chanteurFoimortSpiritualité
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Agnès Pinard Legry
Jauge de 30 personnes : les catholiques unis ...
Timothée Dhellemmes
"Ridicule", "pathétique", "humiliante"... la ...
Agnès Pinard Legry
Vent debout contre la jauge de 30 person...
Aliénor Goudet
La demande très spéciale que la Vierge Marie ...
Timothée Dhellemmes
Les évêques fustigent une décision "irréalist...
CATHEDRALE NOTRE DAME DE PARIS
Caroline Becker
Découvrez l'intérieur de Notre-Dame de Paris,...
Monseigneur Matthieu Rougé
Timothée Dhellemmes
Mgr Rougé : "C’est un manquement à la parole ...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement